[LP] Sh’napan – Pagane

Fidèle héritier d’une tradition débutée dans les années 90, avec des artistes comme Dj Cam, Dj Food ou Dj Krush, le producteur Sh’napan, membre du collectif Artaban, dévoile un premier album solo, « Pagane », qui flirte avec notre nostalgie. Il puise dans le hip-hop instrumental de cette décennie et l’arrange à sa façon, pour vingt-et-une pistes naviguant dans un océan de beats et de textures old-school.

Sh'napan - Pagane

Sponsorisé par le label Chez Kito Kat Records, ce premier essai en solo ressemble à la déclaration d’amour d’un jeune garçon bercé par les productions de Ninja Tune ou feu Mo’Wax. Pas de doute, Sh’napan a très bien fait ses devoirs (malgré son blase) et au fil des titres, nous pénétrons dans une véritable nébuleuse d’instrus downtempo, où les ambiances s’enchaînent sans montrer le moindre signe de faiblesse.

Des premières secondes de « Flex » surfant sur le fil de l’inquiétude et de la tension, au diabolique groove à l’ancienne de « Sneakers Groove », peuplé de samples et d’arrangements jazzy, nous voilà de retour en quelques minutes à la genèse d’un son. Les instants funky de « Tropicôôô » contrastent avec la mélancolie de morceaux comme « Happy Tristessa » et ses métronomiques beats en 8-bits.

L’exceptionnelle qualité du titre « Complète » sonne comme une réminiscence des premières heures d’artistes comme Dj Shadow. Rythmiques mid-tempo, textures synthétiques, kick cintré, le tout décoré de samples triturés avec panache. On se laisse entraîner dans une spirale jazzy à la fois sombre et lancinante, totalement hypnotique. Le piano sépulcral de « Night Drive » virevolte sur les beats stridents et les violons angoissants, pour un véritable road-trip émotionnel. D’autres titres piqueront forcément la curiosité des auditeurs, comme « Lee Van Cleef », du nom du célèbre acteur (« Le bon, la brute et le truand », « New York 1997 », « Et pour quelques dollars de plus » …), avec ses lignes de synthés en clair-obscur, secouées de beats tonitruants et d’instruments à vent simplement envoûtants.

Sh'napan

Il est inutile d’en écrire davantage sur le contenu tant l’écoute d’un trait semble obligatoire pour ce genre de projets ambitieux. Nous apparaissant comme une véritable madeleine de Proust sortie de nulle part, « Pagane » sonnera comme du cristal aux oreilles d’une génération ayant grandie avec toutes ces sonorités, rythmiques et arrangements, désormais d’un autre temps. La plupart de toutes les pointures de l’époque sont passés à autre chose avec plus ou moins de réussite, en témoigne le nouvel album de Dj Shadow, paru il y a peu et qui se tourne vers des horizons bien différents. Mais il semble que certains n’aient pas oublié les somptueuses heures du hip-hop instrumental et cherchent à la remettre à jour, si ce n’est au goût du jour.

« Pagane » de Sh’napan est disponible depuis le 5 octobre 2016 chez Chez Kito Kat Records.


Retrouvez Sh’napan sur :
Site officielFacebookBandcamp

Partager cet article avec un ami