[EP] See You At Home – Everything Is Okay

Grimpant sur les remparts lumineux du sadcore, les Londoniens de See You At Home se laissent porter par le souffle du sous-genre et suspendent leurs guitares au temps précieux de la sérénité.

See You At Home - Everything Is Okay

Dans les projets de cette envergure qui prennent la quiétude pour un échafaudage, les impuretés entendues – pour la plupart contrôlées, stylisées et liées à l’enregistrement – ont pour effet d’apporter quelque chose d’authentique à la musique. Une production trop ciselée et travaillée empêche les titres de vivre et de se dépasser, de laisser libre cours à l’imagination. La musique devient alors plus malléable et remplit l’un de ses premiers rôles. À trop vouloir formater, classer et suivre le schéma que nos descendants ont choisi, certains artistes en oublieraient presque d’émerveiller les autres. Drôle de constat, mais ce  format « bien sous tous rapports » a tendance à exclure le charme. Ces impuretés sont donc essentielles à la beauté, à une sous-entendue perfection qui rime avec netteté. Les Londoniens de See You At Home (curieusement désignés par les initiales jw, ad et th) séduisent grâce aux bruissements, pauses et chuchotements de leurs quatre premiers titres qui rassemblent une œuvre belle et pleinement humaine.

Les évocations fusent. Plusieurs noms nous percutent en écoutant « Everything Is Okay » : The Album Leaf pour les pulsations électroniques et la silhouette élancée des guitares ; Hammock pour tout le reste, le hors-champ et l’indicible.
« Cherry Blossoms » flirte ou embrasse même l’ossature mélancolique de quelques titres des Islandais de Sigur Rós. La touche minimale et ambient de l’électronique permet de poser le rythme parmi un trop-plein de projets qui ne prennent pas le temps de s’étendre et qui s’embourbent parfois dans une cacophonie progressive, ou à l’inverse soporifique. See You At Home étire dans ce premier et flamboyant EP l’émergence de cette veine tranquillisante, emprunté à la dream pop, pour y voir se dessiner les émotions qui font toute l’âme et le caractère de cet art céleste. Comme pour une série de diapositives contemplatives qui se succèdent à l’infini, « Everything Is Okay » est le simple projecteur de ses auteurs,  passionnés et amoureux, qui nous bercent au bruit de leur mécanique. Déclaration presque faite, il ne reste plus qu’à écourter notre train-train de folie afin de s’accorder avec les quatorze minutes qui lient nos oreilles à ce merveilleux cadeau.

crédit : Josh Wilson
crédit : Josh Wilson

« Everything Is Okay » de See You At Home est disponible depuis le 1er décembre 2015.


Retrouvez See You At Home sur :
FacebookTwitterTumblrBandcamp

Partager cet article avec un ami