[Clip] [Exclusivité] Samuel Barlow – Bliss

On le connaissait chanteur et guitariste au sein du quatuor strasbourgeois The One Armed Man depuis 2013. C’est désormais sous l’alias de Samuel Barlow – contraction du personnage de Samuel Hall célébré par Bashung et Johnny Cash et de Lou Barlow – que Pierre Vasseur s’offre une parenthèse musicale en solitaire. Après deux premiers singles et clips particulièrement soignés et convaincants, entre rock alternatif ambitieux (« Uncommon World ») et blues paranormal (« Home »), le songwriter et multi-instrumentiste alsacien nous offre la primeur de son nouveau clip, le très rock « Bliss », mis en images par le vidéaste russe Cottonbro.

Inséparable de ses chemises en jean, Pierre Vasseur a toujours affectionné ce qui touche à cette Amérique fantasmée : les voix graves et torturées des bluesmen autant que ces autres rockeurs aux postures de personnages de fictions. Des Black Keys à Wilco en passant par Eels, Samuel Barrow cultive l’art de l’élégance et surtout de la mise en scène DIY. Un musicien d’autant plus émérite qu’il s’affirme ici touche-à-tout jouant à la fois guitare, basse, batterie et clavier sur ce projet.

Puisque que les présentations sont désormais faites, place aux choses sérieuses donc avec « Bliss », définitivement le titre le plus heavy de son répertoire envoyant dès les premiers secondes une sacrée rasade de riffs musclés et grondants. Une atmosphère poisseuse et électrique pour faire célébrer celles et ceux qui embrassent pleinement leur personnalité et leur potentiel, peu importe le regard des autres. Un hommage rendu ici à certains personnages de fictions cultes de la pop culture et plus particulièrement pour notre homme à Jesus Quintana dans The Big Lebowski, à Saul Goodman, l’avocat véreux de Breaking Bad ou encore à Ulysses Everett McGill dans O’Brother.

Le clip de « Bliss », quant à lui, assemblé par Pierre Vasseur lui-même à partir de rushes de séquences vidéo mises à disposition librement par le vidéaste russe Cottonbro nous entraîne dans les jeux d’enfants, insouciants, mais rarement innocents de deux jeunes ados en manque de repères mais qui n’ont décidément pas froid aux yeux. Samuel Barrow nous entraîne dans la virée adolescente en compagnie de ces deux personnalités libres et charismatiques, au fort magnétisme devant la caméra. On peut le dire, avec ses multiples casquettes de musicien, de conteur d’histoire et d’assembleur d’images, Pierre Vasseur a tout d’un véritable slasheur.

« Sins and Saints », le premier album de Samuel Barlow est prévu pour début 2022.


Retrouvez Samuel Barlow sur :
FacebookInstagram

Partager cet article avec un ami