[LP] ROUUGE – Mended

Une part de mystère développant l’imagination de l’auditeur à vive allure entoure les plaines mélodiques de « Mended » ; sans jamais imposer une seule et unique forme d’art, ROUUGE préfère au contraire activer les interrupteurs de l’intellect et de l’émotion, ces derniers devenant complémentaires dans l’expérience unique ici proposée.

Au premier abord, « Mended » pourrait ressembler à un patchwork musical, un canevas sur lequel différents fils de couleurs variées auraient été cousus ça et là, spontanément, le long d’une ligne temporelle difficile à évaluer. Mais l’opus demeure néanmoins assez perturbant, dans ses intentions et dans sa réalisation. Sous ses arrangements imprévisibles, il attire à lui instruments, chants et sonorités paradoxales mais trouvant un terrain d’entente, un accord tacite pour la création elle-même. Ces échantillons se voient alors versés devant nos yeux, exposés à la vue de tous, pour nous permettre de reconstituer le puzzle. Sachant que l’image qu’il reflétera ne sera jamais la même pour tout le monde.

« Mended » est une constante étendue d’expérimentation, sans que celui-ci soit hermétique pour l’auditeur lambda. Ses aspérités et ses moments lumineux, ses dénivelés harmoniques et ses intonations obscures, en font le lieu parfait entre réel et abstrait, aussi bien dans ses vaporeux mouvements synthétiques (« If I Told You ») que dans ses impulsions folk mises à l’épreuve par bon nombre de rencontres instrumentales inopinées (« My Heads Are »). ROUUGE erre, les yeux mis-clos, contemplant l’inspiration et récoltant ses fruits, mûrs ou sur le point d’éclore (les caresses psychédéliques de « Slow » ou la désincarnation vocale de « Unburnt Chopped Wood »). La spontanéité électro-acoustique de « Meet Halfway », en duo avec Claire days, n’en est que plus frappante, même lorsque la fréquence de réception se brouille quelques secondes. Une interruption momentanée de l’émission extraterrestre que nous avons captée et qui anticipera quelques réponses au sein du diptyque « Bye Bye », réservé tout d’abord puis happé par la liberté, la lumière et l’éclosion d’une vie différente, inconnue, ailleurs.

« Mended » recèle bien des secrets et ne s’adopte pas si facilement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est si passionnant et inhabituel, dans son approche sensible et ingénieuse. Une combinaison dont l’audace et la poésie ne laisseront personne de marbre.

« Mended » de ROUUGE, sortie le 27 mars 2020 chez L’Affect Records.


Retrouvez ROUUGE sur :
Facebook

Partager cet article avec un ami