[LP] Robbing Millions – Robbing Millions

En véritable machine à redéfinir les frontières du psychédélisme moderne, le premier album du groupe belge Robbing Millions marquera à coup sûr la rentrée musicale de 2016 sinon l’avenir de la pop.

Robbing Millions - Robbing Millions

Emmené par deux amis d’enfance, Lucien Fraipont et Gaspard Ryelandt, le quintette Robbing Millions dévoile, depuis sa Bruxelles bien aimée, son long format éponyme, après deux EPs, « Ages and Sun » et « Lonely Carnivore » qui n’ont eu de cesse de populariser la folle identité du projet belge. Avec dix titres au compteur de son premier album, le jeune groupe wallon réussit là où d’autres auront laissé bien des plumes : offrir des titres délirants, parfois complètement perchés, mais toujours accessibles, servis par des mélodies brillamment travaillées et les chants aigus des deux complices, candides et songeurs.

« Robbing Millions », l’album, ne laisse jamais de place à l’ennui. Ce recueil énergique de compositions attachantes et rythmées, entre dream pop et rock psychédélique, se réinvente de manière surprenante et audacieuse à chaque morceau. En ouverture, le génial « WIAGW » nous passionne déjà pour un ailleurs coloré, tropical et extatique, puis les mélodies se font molles, glissantes, envoûtantes et volatiles. Lucien et Gaspard font subir des mues répétées à un projet en pâte à remodeler la pop psychédélique, dans une (grande cour de) récréation où les histoires d’enfants en ouverture de « What Makes Me Feel Old » et les rêves de liberté (le magique « The Mountain ») nous entraînent au cœur d’un cyclone sensoriel sur l’étonnant « Count Your Fingers ». Si l’on nage parfois en plein délire avec « Dream Like Photographs » ou « 8 Is The Figure I Like The Most », c’est bien la preuve que nos pilotes belges ont oublié la frontière entre l’espace et l’atmosphère terrestre.

crédit : Tina Herbots
crédit : Tina Herbots

À mi-chemin entre les débuts brillants de Foster The People, le génie d’Ariel Pink ou de Sam France (Foxygen) et la fantaisie de The Flaming Lips, Robbing Millions nous restitue par millions ses influences parfaitement digérées et reconstituées dans un premier album bouillonnant de créativité, d’audace et de liberté. Un trip total à destination des amoureux de la pop psychédélique !

« Robbing Millions » de Robbing Millions, sortie le 16 septembre 2016 chez [PIAS].


Retrouvez Robbing Millions sur :
FacebookTwitterBandcampSoundcloud

Partager cet article avec un ami