[Clip] [Exclusivité] Pléthore – Home

Dans un monde en noir et blanc où règne la géométrie, Pléthore invite son personnage à changer la donne, à quitter les murs rassurants d’une demeure paraissant l’isoler de ses semblables. Errance en animation au cœur des paysages nus de « Home ».

La figure maintenant bien connue de Pléthore se dessine devant nos yeux, sous le trait de la dessinatrice Camille Lemeunier et la réalisation de Maxime Baile. Elle regarde dehors, espère pouvoir goûter à l’air ambiant qui l’appelle. Enregistré et mis en scène durant le confinement, « Home » s’inscrit parmi les œuvres les plus originales de cette période si trouble. Le processus créatif, entier et motivé par le talent de ses participants, dépasse la simple performance : la spontanéité qui émane des intentions mises en commun donne vie à une composition artistique que notre regard épouse, que nos sens vivent à l’écoute des mélodies douces et dansantes de Pléthore. Une évasion soudaine et terriblement bénéfique.

La solitude du personnage que nous suivons sera rapidement annihilée par un spectaculaire voyage céleste, un embrasement de la galaxie solitaire qui l’entoure et l’appelle. Dès lors, « Home » se mue en un inépuisable univers, une liberté intérieure se diffusant dans l’air, dans les cieux accueillants de planètes inconnues, de terres fertiles où l’imagination est sans limite. L’esprit en expansion, intarissable dès qu’il se voit motivé ; et, malgré sa troublante dernière image, le court-métrage nous appelle à sourire à notre grandeur d’âme, à notre inébranlable capacité faire céder les frontières du réel. Il suffit d’une impulsion, ici musicale et vocale, pour enflammer nos pensées et nos désirs. Grâce à Pléthore, elle est maintenant totale et inestimable.


Retrouvez Pléthore sur :
FacebookInstagram

Partager cet article avec un ami