[Focus] Paris International Festival of Psychedelic Music 2016

Les 18 et 19 juin 2016 aura lieu la troisième édition du Paris International Festival of Psychedelic Music (Paris Psych Fest pour les intimes), avec en guest stars les Anglais de Temples et le chantre hollandais de la pop baroque, Jacco Gardner. Deux grands noms de la scène psychédélique qui se produiront en compagnie de dix autres groupes tout aussi déments, dans le cadre bucolique et féérique de la ferme du Buisson, à 20 petites minutes de Paris.

Paris International Festival of Psychedelic Music 2016

Après Liverpool, Austin, Berlin et même Angers, il était temps pour Paris d’avoir son propre festival de musique « saïkédélik ».  Et bingo, grâce au travail acharné de Michael Mateescu et de sa fine équipe, le PIFPM (ne tentez pas de le prononcer) voit le jour en 2014 avec une première et prometteuse édition entièrement dédiée aux amateurs de LSD et autres sucreries colorées. Au programme, The Oscillation, The Cosmic Dead, Wall of Death ou encore The Underground Youth. Bref, tout de quoi réjouir bon nombre de Parisiens en quête d’étoiles et d’évasion. En 2015, le festival s’impose véritablement comme une étape incontournable de la mouvance pop psychée, avec un line-up plus éclectique et dansant que le précédent : La Femme (en formule DJ set), The Horrors, Orval Carlos Sibelius et les jolis trublions de King Gizzard & The Lizard Wizard – pour les plus connus – sont au rendez-vous pour des concerts devenus légendaires dans le Paris intra-muros.

Jonglant habituellement entre les salles cultes de la scène indé (La Machine du Moulin Rouge, le Point Éphémère, La Maroquinerie…), l’équipe du Paris Psych Fest a décidé, pour cette nouvelle édition, de poser son lot de rêverie à La Ferme du Buisson, pour un week-end à l’air pur, au plein cœur du 7-7. L’animation sera assurée par Temples (qui semble nous réserver quelques surprises), Jacco Gardner (qui nous bercera aux sons de son dernier opus, le gigantesque « Hypnophobia ») mais aussi Psychic Ills, Night Beats, Woods, Tomorrows Tulips, Pauw, Ulrika Spacek, Nova Materia, Heimat, Balladur et Cannery Terror, le tout pimenté par 5 DJ sets qui ne manqueront pas d’achever les plus tenaces d’entre vous. Une bonne dose de musique donc, mais aussi de cinéma (le Paris Psych Fest donnera carte blanche au distributeur indépendant Potemkine) et d’arts visuels à travers le magazine Kiblind, qui nous présentera sa vision du psychédélisme.

Encore une fois, le Paris Psych Fest nous offre un véritable trip visuel et sensoriel, mêlant diverses sources de rêves, afin de préparer l’été et son lot de lumières enchantées.


Retrouvez le Paris International Festival Of Psychedelic Music sur :
Site officielFacebook

Partager cet article avec un ami