[Clip] Paillette – Goldfish

Avant de vous en dire davantage, et très prochainement, sur l’un des plus beaux EPs de ce début d’année (« To hide », dont la sortie est prévue le 17 janvier prochain), nous vous invitons à découvrir l’univers à la fois mélancolique et sensible de Paillette grâce au magnifique « Goldfish ». Un court-métrage bouleversant, emportant notre imaginaire vers des terres de réflexion encore inconnues.

L’histoire d’un être ne se résume pas qu’à ses souvenirs ; même si ces derniers ont une importance capitale, façonnant son tempérament, ses réactions, ou encore sa participation à la communauté, familiale ou sociale. Pourtant, il suffit de quelques bougies nous remémorant l’innocence pour nous plonger dans l’onirisme de la pensée ; ce que fait Paillette avec le superbe « Goldfish », d’une splendeur et d’un intimisme à couper le souffle. Défilé ininterrompu d’images soignées et dignes des plus beaux tableaux, le clip est une immersion dans la psyché si particulière de l’enfance et dans la commémoration de ce que l’on était, avant de devenir. Porté par la composition vibrante et captivante de Marie Robert et le savoir-faire cinématographique de AUUNA, « Goldfish » multiplie les échanges, soit entre le piano, le chant et le violoncelle, soit entre le spectateur et les caractères qui s’affichent, inexorables, face à lui.

La solitude est au cœur de l’histoire qui nous est ici offerte. Qu’elle se révèle dans le désert des profondeurs, dans l’apparition d’un vœu qui ne sera peut-être jamais réalisé, ou dans un bocal abandonné et que l’on ne regarde pas, elle est là, omniprésente. Le sentiment de vide, de ne plus se reconnaître, brûle nos rétines et nos consciences, tout en ne laissant aucune place à l’enfermement et à la résignation. Car il peut toujours y avoir un espoir : il suffit de fermer les yeux, et d’inspirer ; puis de souffler, en silence.


Retrouvez Paillette sur :
FacebookTwitterSoundcloud

Partager cet article avec un ami