[Live] Order 89 et PURRS au Marquis de Sade

La nuit du samedi 4 décembre, il y avait l’embarras du choix à Rennes pour les concerts ; entre les Bars en Trans et les Trans Musicales faisant jouer en simultané leur très vaste programmation dans tous les quartiers de la capitale bretonne et même au delà. C’est finalement au Marquis de Sade, bar underground bien connus des rockeurs, que nous nous sommes aventurés pour un début de soirée qui s’annonçait forcément électrique en compagnie d’Order 89 et PURRS. Et ça n’a pas manqué !

PURRS © Fred Lombard

Tout d’abord avec les Bordelais d’Order 89 qui ont fait régner un brouillard french wave au 39e de la rue de Paris. Jouant à l’unisson les compositions incisives de son second album « L’été des Corbeaux », le quatuor post punk comme lié à un sombre pacte entre ses membres, a immédiatement rallié le public rennais à sa cause le temps d’une performance effrénée et foudroyante. On a pu y découvrir une musique grave et martelée, aux riffs tranchants comme des rasoirs. Dominé par un chant incarné, donnant des sueurs froides, c’est bien la performance instinctive de cette meute, en phase avec la nuit glacée et mordante des premières soirées de décembre qui nous aura marqués. Sur des textes français piquants et sensuels, à l’imaginaire ésotérique, postés devant leurs micros, guitares et machines, les membres de l’Order 89 ont offert une performance généreuse et terriblement déterminée.

Le temps d’échanger les machines des premiers par la batterie des seconds, et PURRS relance les hostilités avec passion et détermination. Une obstination rageuse qui ne quittera jamais du set le quatuor noise rock d’Angoulême, dont son chanteur aux origines anglaises, Elliot Selwood, partage une étonnante présence, incarnée avec Joe Talbot d’IDLES comme avec Sam Sprent de Von Pariahs. Parfaitement à l’aise dans sa posture de leader, le chanteur charismatique de PURRS guide la trajectoire rock brûlante de ses complices avec une autorité saisissante qui gagne chaque recoin du bar rennais. Un chant lead donc qui donne l’élan, l’impulsion vitale pour battre le fer à l’unisson et cracher à pleins poumons des hymnes graves et impétueux, entre noise et hardcore. Une vraie débauche de fougue électrique, urgente et menée au pas de course. Le chant lead n’en démord pas, les riffs cinglants non plus, sans compter les frappes lourdement envoyées par Charlie Maitre derrière les futs. Une démonstration de force totale et implacable ; à l’image de leur nouvel EP « RHYTHM + ETHICS » sorti en mars dernier, les Angoumoisins font définitivement partie des groupes rock français sur lesquels il faudra forcément compter en 2022.


Retrouvez Order 89 sur :
FacebookTwitterInstagramBandcamp

Retrouvez PURRS sur :
Site officielFacebookInstagramBandcamp

Partager cet article avec un ami