[Entourage #112] Nicolas Michaux

Nicolas Michaux envoûte le monde. Nous n’avons de cesse de dévorer son nouvel album, « Amour Colère », passionnante plongée réaliste en eaux pop, sublimée par un songwriting tout à la fois éloquent et élégant. Il faut dire que le chanteur belge y embrasse admirablement bien son époque, avec autant de mélancolie, de modestie qu’il met de cœur à l’ouvrage. Avec son sens de l’écriture réaliste et fort d’une interprétation vibrante, il nous offre cette semaine – en exclusivité pour indiemusic – une session à la Freehouse, son local de répétition, installé dans une ancienne salle de projection de l’armée belge, accompagné par ses Soldiers of Love. Toute une histoire. Mais avant ça, Nicolas Michaux, dernier des grands romantiques de la pop bruxelloise, revisite pour nous ses amitiés musicales entre la Belgique et un certain rêve américain.

crédit : Olivier Donnet

Under The Reefs Orchestra

Under The Reefs Orchestra est un magnifique groupe de musique instrumentale mené par Clément Nourry, guitariste et ami avec lequel je collabore régulièrement pour mes albums et concerts.
La musique d’Under The Reefs Orchestra échappe à toutes les catégories et à toutes les classifications. C’est un univers en soi situé quelque part entre la lune et les fonds marins. C’est à mi-chemin entre le nu jazz et le rock alternatif.
Le premier album qui est sorti en juin dernier est une merveille que je conseille chaleureusement.
C’est une musique très différente de la mienne mais nous avons en commun avec Clément l’envie de faire des disques vallonnés et une vision holistique de la musique et de sa production. Chaque élément compte et nous essayons d’être au plus proche de la vérité de nos cœurs.


Wow

C’est le groupe d’une amie romaine qui est également actrice : Francesca Cuttica. Ils ont récemment sorti sur un label anglais un très bel album intitulé « Falene ». Les chansons sont en italien, la voix fragile et touchante de Francesca se déploie sur de beaux arrangements et de belles ambiances.
Les deux sont impliqués dans une salle alternative à Rome où on a eu la chance de jouer il y a quelques années. Après le concert, Léo et Francesca on fait un DJ set très calme et très méditatif qui constituait une plongée dans l’histoire de musique italienne du 20e siècle ; on a passé une très belle soirée.


Turner Cody

Turner Cody est un des plus grands songwriters américains toujours en activité. Et j’ai l’incroyable chance d’être son ami. Il a déjà sorti plus de 10 albums tous plus beaux les uns que les autres. Une compilation couvrant la période 2007-2017 est sortie récemment.
L’année passée, j’ai eu la grande joie de produire son prochain album avec mon groupe à Bruxelles. L’album est désormais achevé, on en est très heureux. Il s’appelle « Friends In High Places » et sonne déjà comme un classique. Sortie prévue pour avril 2021 sur Capitane Records.


Great Mountain Fire

Le meilleur groupe belge de tous les temps : pas grand-chose d’autres à rajouter : la crème de la crème de l’indie rock. Leur dernier simple est une grande chanson : « What You Want Me To Be ».


Cabane

C’est le projet de Thomas Jean Henri, un ami de longue date. Thomas écrit des chansons de toute beauté à la guitare acoustique et les fait chanter par Kate Stables (This Is The Kit) et Will Oldham (Bonnie Prince Billy). Le résultat est un disque magnifique qui s’appelle « Grande est la maison ». Récemment, l’album ressort avec des versions alternatives et des reprises. Je figurerai sur ce re-travail accompagné par mes fidèles Soldiers Of Love. Nous y reprenons une chanson splendide « Now Winter Comes » qui fut un plaisir à enregistrer.


Après plusieurs longs mois de confinement, Nicolas Michaux et ses compagnons Clément Nourry (guitare), Antoine Bonan (claviers et guitare), Ted Clark (basse) et Morgan Vigilante (batterie) s’étaient donné rendez-vous en juin dernier pour jouer ensemble, à nouveau, quelques titres de leur futur album. Entre concentration et plaisir retrouvé de jammer, Nicolas et ses Soldiers of Live nous offrent leur relecture attentive de cinq pépites de cet « Amour Colère », à commencer par l’instrumental éponyme. S’enchaînent durant cette vingtaine de minutes de vrai live, « Harvesters », « Enemies » et le bouillonnant « Parrot », pour finir en douceur sur « Nos retrouvailles », la leur, la nôtre avec ces Belges qu’il nous tarde de retrouver dans les salles obscures de Paris ou de province, en chair et en os. « Dans la nuit noire, j’attends nos retrouvailles ».

« Amour Colère » de Nicolas Michaux, sortie le 25 septembre 2020 chez Capitane Records.


Retrouvez Nicolas Michaux sur :
Site officielFacebook – InstagramBandcampSoundcloud

Partager cet article avec un ami