[Entourage #50] Nicolas Lerille (Christine)

Producteur et fondateur du label Mouton Noir Records et tête pensante du projet synthwave Christine, Nicolas Lerille sortait fin février son nouvel album « Echoes from Dawn », évoquant un univers cinématographique et visuel enténébré et saisissant entre Romero et Carpenter. L’enfant des années 80 continue d’étendre le spectre de ses influences, entre pop culture, série z et retro-futurisme. Un survival sonore, furieux, sanglant qui confirme tout le bien qu’on pensait du producteur rouennais. Pour indiemusic, il nous fait l’honneur de revenir sur ses plus solides amitiés musicales, productions à l’appui.

« Un entourage, je suppose que ça évolue au fil du temps, les premières rencontres avec des groupes que l’on admire sont fabuleuses, mais s’étiolent un peu avec le temps. En huit ans de carrière les choses évoluent, des amitiés se font et se défont… »

Aeon Seven

C’est le gars avec qui j’ai créé Christine en 2011, un compositeur très doué et un DJ hors pair sur platines vinyles. On avait beaucoup d’influences en commun et l’envie de faire de la musique électronique assez vénère, mais avec de belles mélodies. Seven est un passionné de deep funk et après quelques belles années nos envies musicales se sont éloignées ; en 2016 il a préféré reprendre la route avec son projet Aeon Seven. Actuellement, il produit des super morceaux de funk en 45 tours


Brook Line

C’est un jeune artiste de 20 ans qui a un beau début de carrière (iNOUïS du Printemps de Bourges et Trans Musicales en 2018). Je produis sa musique et je l’accompagne au sein de mon label Mouton Noir Records depuis 3 ans. On a fait pas mal de morceaux ensemble dont le titre « Arrival » que j’aime beaucoup et que je joue en live. Le clip a été réalisé par mon ami Olivier Bonnet.


Olivier Bonnet

C’est un ami photographe de longue date qui me suit depuis le début de ma carrière. Depuis 2 ou 3 ans, il fait aussi des clips et on a décidé de faire un projet de triptyque vidéo autour de la femme et de sa représentation, le 1er clip de la série, « Fallen Hopes », vient de sortir.
L’idée de ce clip est d’illustrer la fuite et la notion de survie, dans un monde d’apparences et de préjugés.


Le Spectre

Forcément ayant mon propre petit label indé, j’aime bien suivre et voir un peu ce que font les autres. Entre autres, il y a le label Leonizer de Leonard de Leonard. En 2016, Leonizer a fait une très belle sortie, l’EP « Analog Monolog » de Le Spectre, je l’ai découvert comme ça et on a commencé à discuter.

Au fil du temps on s’est découvert un bon feeling et on a commencé à travailler un morceau ensemble, « Lust Generation », qui est un de mes morceaux préférés sur mon nouvel album.


Zadig

C’est un producteur techno de la scène underground depuis plus de 20 ans. Il y a 3 ans, il cherchait un nouveau studio d’enregistrement pour poser ses machines et travailler. C’est un mec d’une gentillesse extrême, quand on s’est rencontrés, tout de suite, je lui ai proposé de partager mon studio avec moi et mettre en commun notre matos. À force de se côtoyer tous les jours, il est devenu évident qu’on avait envie de faire de la musique ensemble. On a une culture musicale très différente et le morceau que l’on a fait est un parfait mélange de son univers et du mien, je suis également très fier d’avoir enregistré ce morceau uniquement avec des machines et des synthés analogiques.

« Echoes from Dawn » de Christine est disponible depuis le 22 février 2019 chez Mouton Noir Records.


Retrouvez Christine sur :
Site officielFacebookTwitterBandcampSoundcloud

Partager cet article avec un ami