Natureboy – The Sweep

Je l’avais découverte avec son premier album éponyme, c’était fin 2011, et de « Pariah » à « Broken Train » sur ce disque, il n’y avait vraiment rien à jeter. Rien à enlever de cet indie folk sacrément épuré de Natureboy, entrainé par la voix superbement hantée de Sara Kermanshahi, souvent seule avec sa guitare aux commandes de son disque, et parfois accompagnée de Cedar Apffel à la batterie.

Natureboy - The Sweep

Sara revenait mardi dernier avec un second album, « The Sweep », où son chant hanté, ses rythmiques de guitares entre exploration et ballade continuent d’intriguer et viennent se compléter d’instrumentations enrichies par son ami Ceder, cette fois-ci également à la basse et à la guitare et même d’une extraordinaire invitée en la présence de Sharon Van Etten sur trois pistes. Il y a de quoi tomber sous le charme.

Partons donc à la découverte de « The Sweep », en enclenchant le bouton « Play » du media player (ou du bandcamp, au choix) pour découvrir « A Flame », ballade folk rêvasseuse et molletonnée, sous fond d’americana. Aussi mystérieuse et séduisante quand les deux voix de Sara et Sharon s’emmêlent.

Sur « Lexies », parfait single du nouvel album, à l’allure pop, le duo vocal fait des merveilles quand ce n’est pas Sara en solo qui ne cesse de fasciner avec sa narration inimitable, entre douceur et nonchalance. Terriblement entrainant et poétique.

La musicienne de Brooklyn se séparera ensuite pour un titre de son invitée sur « Blow to the Head », rock apaisé, mais sous tension. Comme souvent la contradiction, la pression s’invite sur les titres de Natureboy. Nerveux et à fleur de peau, on sent qu’une étincelle pourrait déclencher l’explosion. Mais la maitrise est là, et avec elle se construit ici ce troisième titre, découpé en deux grands actes, où après un premier passage tendu, cette tension s’efface et dégage des horizons plus doux et chaleureux comme un love song échauffée et en direction des sommets.

Sur « Don’t Worry », on retrouve donc Sharon alors que le folk semble vouloir recomposer la musique de la belle Sara. Natureboy nous offre alors une de ces tendres ballades, puissantes comme les rêves, qu’on aime tant entendre.

Le mot sera passé et « Hard To Toe » n’hésitera pas à poursuivre un peu plus l’invitation largement folk à l’aide d’un omnichord sorti pour l’occasion par la musicienne.

La suite de « The Sweep » sera elle aussi douce. Du méticuleux et complexe « Sugar » à l’ovni electronica « Omni » ode à l’omnichord délivrée en conclusion.

Et au milieu, découvrir une romance folk pop sur « Sight to See », la ballade onirique jouée »Ode To Merry Maid » et la superbe escapade folk de « Never Better » compléteront le riche tableau sonore composée par la New-Yorkaise.

crédit : Yoon Kim
crédit : Yoon Kim

Sur « The Sweep », Natureboy affirme un peu plus son talent, en présentant un disque mieux diversifié, plus intense et enrichi de nombreux instruments comme de la présence d’une invitée de renom, offrant bien plus qu’une simple figuration. Une très belle suite !

« The Sweep » de Natureboy est disponible depuis le 23 juillet 2013.

natureboysongs.com
facebook.com/natureboysongs
twitter.com/Natureboysongs

Partager cet article avec un ami