[LP] Midnight Faces – The Fire Is Gone

Un an après « Fornication », le prolifique duo californien Midnight Faces renchaîne avec « The Fire Is Gone », second album spectral dans la droite lignée de son prédécesseur.

Midnight Faces - The Fire Is Gone

Désormais installé à Los Angeles, Midnight Faces a trouvé sous le soleil californien sa chaleureuse source d’inspiration. Plus habitées et irradiantes qu’auparavant, les compositions entraînantes de Matthew Doty (guitariste et fondateur de l’excellent groupe post-rock Saxon Shore) servent le chant toujours aussi rêveur de Philip Stancil.

Dès « Wake Me », l’essence du projet semble préservée à travers des arrangements vaporeux et le chant confiant et particulièrement rassurant de Phil. Il ne manquait à ce titre qu’un refrain doux et imparable, des riffs apaisés et entêtants, c’est chose faite ! Zen et dansant à la fois, Midnight Faces nous remue en douceur, nous manipule avec précaution. Et cela ne fait que commencer.

Riffs accrocheurs et batterie métronomique complètent la voix grave et assurée de Phil Stancil sur « Over Again ». La basse marque le pas de course, on est emporté et rien ne pourra plus nous stopper. On change alors de pas pour celui de danse sur l’excellent « Hold Tight », aux arrangements soignés, et aux progressions couplets-refrains en aspiration. Imparable.

Que dire du rafraîchissant « This Time », autre pépite pop de cet album. La voix résonnante de Phil, la ligne de basse de Matt, le jeu des synthés se complètent pour goûter un instant à cette sensation d’évasion et de liberté. Contemplation (toute) puissante.

« Animal » nous approche de la fin du second disque des futurs grands de Midnight Faces avec l’impression que ce duo malgré tout son immense talent en a encore sous le coude pour l’avenir. Matt et Phil nous tendent notre billet pour l’espace et l’exploration du cosmos peut alors commencer. L’évasion pour les astres n’aura jamais été autant à notre portée.

Pour conclure l’ouvrage en bonne et due forme, une huitième et dernière piste, « The Fire Is Gone » nous emporte dans la nostalgie des 80s, en allant à l’essentiel : guitare, basse, batterie. Une conclusion efficace et soignée, emmenée par la voix agréable de Phil Stancil totalement libérée de ses tensions.

Midnight Faces

S’il y a bien un groupe montant, et futur phénomène pop à surveiller de très près sur la West Coast californienne, c’est bien Midnight Faces. En l’espace d’un an, déjà deux grands albums pour une aventure qui semble seulement démarrer. Ces deux gars iront loin, c’est certain !

« The Fire Is Gone » de Midnight Faces est disponible depuis le 13 mai 2014.


Retrouvez Midnight Faces sur :
Site officielFacebook

Partager cet article avec un ami