[Focus] Melodica Festival Paris #5

Le festival international Melodica revient du 8 au 10 février à la Bellevilloise pour sa cinquième édition parisienne. Au programme des trois soirées : du folk, du blues, de la chanson et de la pop indépendante, le tout essentiellement en acoustique. Aficionados des musiques non amplifiées, ne manquez pas le rendez-vous incontournable au prix d’entrée imbattable ! Petit florilège des talents de France, d’Europe et d’ailleurs que vous pourrez retrouver à l’affiche de cette nouvelle édition à travers une sélection de cinq groupes et artistes à voir absolument.

Catbug (Belgique)

La Belge Paulien Rondou alias Catbug a un univers tout doux. Poétique, onirique, son pop folk serein et solitaire, coupé du bruit des villes nous procure le plus grand bien. Son premier album, « Universe », enregistré dans une petite ferme dans la campagne d’Anvers réunit onze comptines tendres et intimistes, entre deux ronronnements félins. Entre The Weepies et Joseph, ce petit cocon de (chamber) pop est le meilleur remède à la morosité.


LLOYD (France)

Il y a chez LLOYD cette voix incroyable, celle d’Alexis, capable de repousser les limites du rock progressif et du blues. Un chant grave et abrupt, qui convoque des émotions complexes et d’une rare intensité au pas de course. Avant de dévoiler son premier album grondant « Black Haze » en avril prochain, le trio parisien revisitera ses titres les plus orchestraux en formule acoustique, pour nous donner un tout autre frisson, celui d’une formation réduite à l’essentiel : une voix bouleversante et habitée, une guitare, un clavier et quelques rythmiques.


Entertainment for the Braindead (Allemagne)

La musique de Julia Kotowski est belle comme une aurore musicale, composée de couleurs vives qui s’élèvent au-dessus de nos pensées, d’harmonies filantes et d’accords folk renforcés de quelques notes de synthés. À travers son prochain solo, Entertainment for the Braindead, la multiinstrumentiste berlinoise donne vie à une œuvre émouvante, riche de ses ornements simples et de ses fantaisies en pagaille, à l’instar de son dernier album « SUN ».


She Owl (Italie)

À l’affiche de la 5e édition parisienne du Melodica Festival, on trouve aussi She Owl, duo folk italien formé par le couple Jolanda Moletta et Demian Endian. Leur dernier EP, « Drifters », paru fin 2017, dessinait un univers sauvage, tribal à la rencontre des invocations de la nature et d’un folk boisé et percussif. On vous promet un moment envoûtant.


Julius Österberg (Suède)

Belle et frissonnante, nul besoin de parler un mot de suédois pour ressentir pleinement l’émotion dans l’œuvre de Julius Österberg. Le chanteur et violoncelliste conjugue depuis son premier album « Dödsförälskad » en 2016 une des voix les plus tendres et tranquilles du Grand Nord à des mélodies pop intimistes écrites au coin du feu. La promesse d’un moment rare et d’une grande intimité ravivée entre le public parisien et le songwriter suédois.


La programmation du Melodica Festival Paris #5

du 8 au 10 février à La Bellevilloise (19-21 Rue Boyer, Paris 20)

Vendredi 8 février à la Halle Aux Oliviers / entrée libre

18h – Young Farmer (France)
19h – Delaney Blue (France)
20h – Interbellum (Liban)
21h – LLOYD (France)
22h – She Owl (Italie)
23h – Julius Österberg (Suède)

Samedi 9 février au Forum / entrée : 3€ + donations

18h – Ulyss (France)
19h – Hush Forever (Suède)
20h – Violet Arnold (France)
21h – Jacky Bastek (Allemagne)

Dimanche 10 février à la Halle Aux Oliviers / entrée : 3€ + donations

18h – OAZO (Allemagne)
19h – Woodbell (France)
20h – Kit for the Delicate (Pays-Bas)
21h – Catbug (Belgique)
22h – Bowin’ in the Wind (France)
23h – Entertainment for the Braindead (Allemagne)


Retrouvez le Melodica Festival Paris sur :
Site officielFacebookÉvènement Facebook

Partager cet article avec un ami