[LP] Medicine Boy – Kinda Like Electricity

À la frontière du blues, de la dream pop et du rock psychédélique, le duo sud-africain Medicine Boy s’inscrit dans l’étroite lignée des couples les plus sulfureux et sensuels du rock moderne. « Kinda Like Electricity » est une œuvre envahissante, trempée dans l’encre noire.

Medicine Boy - Kinda Like Electricity

Originaire du Cap, capitale, rappelons-le, de l’Afrique du Sud, le duo autoproclamé « dream noise », et emmené par Lucy Kruger et Andre Leo, s’offre pleinement à nous et à ses passions dévorantes dans un premier album au climat brûlant. Medicine Boy traduit une complicité animale et ardente, dans la veine sombre et fiévreuse de The Kills. Entre la douceur piquante des roses et la morsure des crotales, le charme méandreux du duo sud-africain se répand tel un poison vénéneux et toxique, dont nous ne mesurons imprudemment pas les effets secondaires.

Il faut dire que Medicine Boy est de ces duos qui, sous des vagues berçantes ; celles de « The Back of My Eyes », de « Beautiful Blue », de « Lucy » ou de « The End of The Day », entre folk et blues, joués en haut des rochers, le vide sous les yeux, nous feraient presque oublier le danger qui rôde.
Viennent alors nous rappeler à la raison et à la prudence, ces autres titres, souvent plus sévères, aux échos fantomatiques où les vallées enflammées côtoient les rages océaniques. Possédé ou hypnotique, dépendant du point de vue, « You’re An Animal Now » ouvre la période de la chasse d’un disque aux tensions plus électriques qu’elles n’y paraissent, tandis que les charbons ardents de « Time Is A Train », le delta blues torride d’« E.V.I.L » et les ailes noires de « Lashes » envahissent alors l’âme encore pure du projet.

« Kinda Like Electricity » fait corps avec les éléments et les sentiments. La solitude partagée sur « Alone » trouve son apogée au cœur du sublime « Anything, As Long As It’s Black » ; cinq minutes à l’abri du vent et des tempêtes, sublimé par un accompagnement de cordes et de lentes percussions, à donner le vertige et plus encore le vrai frisson. Magnifique de fatalité, le premier album de Medicine Boy ne promet pas de soigner nos maux les plus secrets et sombres, mais partage avec nous son humanité duelle dans un élan remarquable.

Medicine Boy

« Kinda Like Electricity » de Medicine Boy est disponible depuis le 15 août 2016 chez Roastin’ Records et Permanent Record.


Retrouvez Medicine Boy sur :
FacebookTwitterBandcamp

Partager cet article avec un ami