[Clip] [Exclusivité] Maxwell Farrington – 2AM

En 2021, le crooner est de nouveau à la mode. Installé à Saint-Brieuc, Maxwell Farrington aime profondément la culture et la cuisine française, mais pas question pour lui d’abandonner sa langue maternelle pour autant. Pas complètement toqué malgré son activité de cuistot, l’Australien qu’on avait eu plaisir à découvrir en duo avec Le SuperHomard en avril dernier sur le délicieux album baroque « Once » ou au côté des noiseux déments de Dewaere, remet le couvert, en solo cette fois. De ce futur (grand) album qui sera très vite à retrouver dans nos assiettes, le jeune chef nous en offre un premier amuse-bouche gourmand, sensuel et onirique, en primeur sur indiemusic.

Avec « 2AM », Maxwell Farrington interprète avec une classe internationale (elle était facile), ces signaux qui lui parviennent à la nuit bien tombée, fantasmant l’appel ou le coup de sonnette d’un inconnu mystère à deux heures du mat’. En moins de deux minutes et deux petits couplets, pas même le temps de sortir du lit sans risquer de trébucher de la pénombre, mais celui de succomber à la verve romantique du Breton d’adoption, soutenu par ce clip séduisant comme par ce final jazzy aérien aux lointains effluves eighties.

« At two in the morning, you might answer your door, just to see who its for »

Cela dit : ne vous méprenez pas, et c’est un conseil amical : s’il vous vient l’envie cosmique de sonner aux portes du voisinage après minuit pour y trouver votre future moitié, mieux vaut refréner vos pulsions et tout comme l’ami Maxwell vous en tenir à la fantasmer. Faites de beaux rêves.

crédit : Titouan Massé

« Maxwell Farrington » de Maxwell Farringston, sortie le 10 décembre chez Crème Brûlée Records, Beast Records et La Nef D Fous.


Retrouvez Maxwell Farrington sur :
FacebookInstagram

Partager cet article avec un ami