[EP] Marie Sigal – Les géraniums

Marie Sigal est auteure-compositrice-interprète de chansons françaises pop un tantinet électro et folk. Elle a composé et enregistré l’EP intitulé « Les géraniums » aux États-Unis, l’inspiration entourée de sons et vibrations anglophones. Sorties le 4 octobre dernier, ses cinq chansons nous arrivent en pleines oreilles avec, en extra, une version remix de toute « Beauté », single d’un opus réservant bien des surprises. 

Pianiste formée en conservatoire, elle a notamment été bercée par les oeuvres de Claude Debussy. Seule, elle ne l’est pas en enregistrement, accompagnée de Noam Lerville à la guitare, Philippe Burneau à la basse et Théo Glass à la batterie. L’EP a été enregistré au studio Condorcet par Olivier Cussac, auteur d’un remix de « Beauté » moins percutant que la version non remixée, plus lente et douce. Surprenant lorsque l’on a plutôt l’habitude d’entendre par remix des morceaux procurant en général plus de vitesse et d’électro samplée.

Il est assez impressionnant d’appréhender des rythmes si ascendants et descendants couplés à des paroles si anecdotiques ou descriptives ; mais comme ce qui constitue toute existence, évolution, les ondes sont magistralement bien mises en scène. Le morceau éponyme « Les géraniums » – et aussi le premier extrait de son EP à être sorti en vidéo – est plutôt lancinant : « Voilà j’suis pas une amazone (…) / Sur le lino bleu pastel au fond de la piscine vide / Mes talons translucides frappent le corail incandescent (…) / Ma langue sauvage jetée sur les pianos du monde / Un métronome muet bat à chaque seconde. »

« Wagon-lit » illustre rien qu’en deux mots le voyage et le rêve sonore et vocal auquel Marie Sigal nous invite. Et l’instrumental bien trop court de « Vapeurs », conçu comme un intermède extrait d’un film alors qu’il signale la fin du disque, redonne à la musique ses notes
sans voix. Les sonorités de Feu! Chatterton viennent à l’esprit de toute cette poésie chantée, déclamée par moments entrecoupés par l’union savoureuse du rythme et de la mélodie.

Un nouveau clip (« Beauté ») va sortir prochainement, donnant du visuel à la voix affirmée de Marie Sigal sur un doux fond d’électro-percussion assez sensuel pour se fondre entre violon et violoncelle.

crédit : Lionel Pesqué

« Les géraniums » de Marie Sigal, disponible depuis le 4 octobre 2019 chez Khânopé / Microcultures / Kuroneko.


Retrouvez Marie Sigal sur :
Site officielFacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami