[EP] Many Masks – The Ride

Superposant des couches harmoniques afin d’atteindre une forme esthétique riche et multiple, Many Masks se joue des apparences et donne à ses compositions des allures de tests de Rorschach que nous n’avons pas fini d’analyser.

De son propre aveu, Many Masks tient à garder l’anonymat afin de laisser ses créations parler pour lui ou, tout au moins, le refléter tel qu’il existe. De ce fait, « The Ride » ne peut pas s’envisager comme un disque lambda ; l’auditeur devra fouiller ses moindres recoins pour deviner ou découvrir ce qui se dissimule sous ses visages électro suaves et cristallins. Créé dans la solitude, face au miroir de ses propres personnalités, l’opus du musicien est dense, montrant peu à peu, à qui voudra bien le contempler, ses innombrables qualités et son inépuisable inventivité.

Le groove enlaçant de la piste éponyme annonce ce qui va suivre, la révélation s’étendant sur cinq chapitres radicalement différents : ici, les beats sont tendres, subtils, insidieux, alors que de nombreux instruments se succèdent, couches épidermiques d’une figure en mouvement perpétuel. Le chant, fragile et ténu, suppose plus qu’il ne dit, échappant ainsi à une interprétation trop directe de ses révélations, ce qui aurait altéré l’ensemble. Entre sonorités orientales (« The Beast ») et jamaïcaines (« Back Then »), Many Masks estompe les frontières séparant ses inspirations de la concrétisation instrumentale de son propos. « The Ride » paraît beaucoup plus écrit selon le rythme d’une novella, paragraphe après paragraphe, ses phrases pouvant être lues de façons différentes selon nos émotions du moment. Une conception unique, rare et qui, dans ses ultimes instants, révèle une partie intime de ses traits (« The Knot », doux et mélancolique).

« The Ride » le bien-nommé nous incite à suivre un chemin unique sans en voir la destination. Tout au plus comprendra-t-on que, pour le goûter pleinement, il convient de s’arrêter, souvent, pour en admirer les détours et les paysages qu’il illumine pour nous.

« The Ride » de Many Masks, disponible depuis le 13 mars 2020 chez Ad Litteram.


Retrouvez Many Masks sur :
FacebookInstagram

Partager cet article avec un ami