Destination Lonely Drifter Karen, décollage dans trois, deux, un…

Grande nouveauté de la semaine, le dernier album de Lonely Drifter Karen ! Une référence beaucoup plus aérienne que son homologue espagnol Polock avec Getting Down From The Trees, c’est certain. La cuisine du trio espagnol-italien-Autrichien est toujours aussi particulière et animée. Si on retient très rapidement la disparition de cette touche jazz qui faisait office d’appât, jetée en pleine rivière frétillante de puristes et capable de lever des conservateurs, l’ensemble en reste homogène. La nouvelle version d’une vieille formule, quoi qu’on en dise, ça reste du Lonely Drifter Karen.

Poles, un album inclassable, une fois de plus ! Les envolées illuminées succèdent à des thèmes presque neutres, une manœuvre assurée par des sons variés appelant au conservatisme comme à la révolution. Une ode à l’écoute entière, en conscience et attentive. L’auditeur part très rapidement avec une sensation de dépaysement, et ne peut que se laisser guider. Impossible d’anticiper !

Explosif, surprenant, sans affiliation, Poles est un album pour le moins singulier à la charge d’un trio déjanté qui détient cette capacité d’innover, d’explorer, qui tend à faire naitre une nouvelle génération/dimension musicale. Un monde fantaisiste qui demande une certaine adaptation, tant son écart avec notre normalité se fait grand.

Si on se focalise sur les piliers de cette sortie, j’en dégage trois dont Three Colours Red et Brand New World. On s’aperçoit que les arrangements sont méticuleusement élaborés. Un travail précis voué à soutenir directement cette ambiance subtile caractérisée.

Un déroulement légèrement dénudé, au global moins attractif, nous emmène vers une clôture incroyablement réussie. Alors que l’écoute touche à sa fin, le léger goût d’arythmie est tout bonnement effacé par ce finish classieux qu’est Exaclty Light !

Poles, c’est un joli fragment de météore qui devrait ravir la nouvelle génération, celle tournée vers l’après. Si je dénote un manque de repères, de rythmes et de reliefs, il n’en reste pas moins que nous sommes face à une sortie réjouissante, et nouvelle !

lonelydrifterkaren.com

Partager cet article avec un ami