[Photos] L’Ère de Rien : avant l’ombre et l’indifférence

Ce samedi 11 décembre 2021, c’était la dernière séance de L’Ère de Rien.
Dix années durant, les kids de Rezé nous ont fait sacrément rêver avec leur programmation passionnée et précurseur qui nous a fait découvrir bon nombre de nos artistes favoris ; de Vundabar à Half Moon Run, en passant par LISS, Nilüfer Yanya, Sports Team et Twin Peaks. Après deux dernières éditions tristement sabotées par la situation sanitaire, rien ni personne n’aura pu empêcher nos retrouvailles à la Barakason. Avant-hier soir, nous avions ainsi rendez-vous tout d’abord avec l’élégant trio synth folk nantais Dear March, suivi par la formidable formation indie pop barcelonaise Family Time, de passage en France pour quelques (trop) rares dates. Un peu plus tard, la sensation montante du rap irlandais Kevin Smith aka Kojaque au flow flamboyant prenait la scène, avant de laisser la noise pop enivrante des Angevins de La Houle s’inviter à la fête pour un dernier raz-de-marée sonore. Revivez en images l’ultime soirée de l’Ère de Rien… avant l’ombre et l’indifférence.

Family Time – crédit : Fred Lombard

Dear March


Family Time


Kojaque


La Houle


Ambiance à la Barakason


Retrouvez L’Ère de Rien sur :
Site officiel – Facebook – TwitterInstagram

Partager cet article avec un ami