[Entourage #69] Le SuperHomard

Ils ont l’un des noms de groupe les plus farfelus du moment, mais leur musique n’a rien d’une blague. Le SuperHomard, formation avignonnaise articulée autour de son guitariste et chanteur Christophe Vaillant (Pony Taylor), a sorti en février dernier un excellent premier album chez Elefant Records, « Meadow Lane Park », dont la pop aventureuse conjugue une précision mélodique indie avec quelques exubérances dont le nom du groupe n’est qu’un espiègle indice. Ils joueront le vendredi 16 août sur la Plage de la Route du Rock et, à cette occasion, Christophe Vaillant (et son bassiste Laurent) nous confient cinq de leurs plus belles et inspirantes rencontres musicales.

Tahiti 80

J’ai rencontré Xavier Boyer (leur chanteur) il y a un bon bout de temps maintenant. J’avais entendu (sur une compilation des Inrockuptibles) un titre du futur premier album de Tahiti 80 (une version démo du titre « Puzzle » je crois) : j’avais été super impressionné et l’avais contacté à l’époque. J’ai dû le croiser un peu plus tard à un concert et nous sommes devenus amis depuis. Nous avons eu l’occasion de jouer quelques fois avec Tahiti 80 et Xavier et moi avons même enregistré et sorti un 7″ ensemble chez Elefant Records il y a quelques semaines (« Domino »). C’est vraiment un artiste dont je suis fan et qui en plus est devenu un ami proche ce qui est, je pense, assez rare.


HushPuppies

J’ai rencontré les Likyds de Perpignan quand j’avais à peine la vingtaine : eux étaient encore de jeunes adolescents et commençaient tout juste la musique. Nous avons joué quelques fois ensemble dans le circuit Mod / Psyché/ Garage avec mon groupe de l’époque puis eux sont partis vivre à Paris et sont devenus Les HushPuppies.  Et ça a bien marché pour eux ! Ces gars adorables, talentueux et fidèles nous avaient invités (avec Pony Taylor à l’époque) à ouvrir pour eux lors d’un mémorable concert dans une Cigale archibondée : un sacré cadeau et une belle preuve d’amitié ! Ce clip est génial !


Cucumber

Cyril Jean aka Cucumber est mon meilleur ami depuis la fin de notre adolescence et nous avons joué ensemble pendant une bonne partie de tout ce temps. Il s’occupe maintenant de tous les visuels et des clips en animation du SuperHomard car en plus d’être un musicien doué il est aussi un graphiste et vidéaste génial ! Cucumber était son projet musical instrumental personnel et ce morceau est sans doute un des meilleurs qu’il ait produits.


Forever Pavot

Emile Sornin n’est pas à proprement parler un ami proche, mais nous nous sommes quand même rencontrés quelques fois et sommes en contact régulièrement. Je suis super admiratif de son travail et je l’ai invité à passer des disques lors de la release party de notre album à Paris en mars dernier. Il avait accepté de venir ce qui m’avait énormément fait plaisir. Il est d’une gentillesse rare et, en plus, c’est quand même un sacré musicien qui n’arrête pas de me surprendre et de me mettre de belles claques !


Julien Barbagallo

Par Laurent (bassiste) : Nous sommes à fin 2000 et il (Julien Barbagallo) est à ce moment-là encore clavier de Tahiti 80 et fan du TFC et moi fan du MHSC et bassiste de Pony Taylor. Cela a parfois animé quelques débats « foot & pop » dans nos soirées toulousaines. Depuis, nous avons gardé contact et aussi partagé le même plateau (au Yeah Festival 2017). Je suis plus qu’heureux de le retrouver à Saint-Malo pour cette édition de la Route du Rock (car comme vous le savez sans doute, Julien est aussi le batteur de Tame Impala). #forzaviola



Retrouvez Le SuperHomard sur :
Site officielFacebookTwitter

Partager cet article avec un ami