[LP] Laure Briard – Un peu plus d’amour s’il vous plaît

Cette année en février est sorti un album adapté à l’offre et surtout à la demande de sentiments, un peu, beaucoup, plus, à la folie, ce n’est pas tout. « Un peu plus d’amour s’il vous plaît » est la requête dix titres de Laure Briard, troisième album au titre en phrasé qu’on imagine plus qu’on ne l’entend. 

La pop de l’auteure-compositeure-interprète toulousaine se fait acidulée dès les premières notes de « Marin solitaire », l’autre solidaire en solitude.

L’ »Idéal », second titre vogue sur les flows psychologiques du thème amoureux, fluctuant, flottant entre terre, mer et ciel. « Wander Wonder », titré en anglais mais chanté en français, résiste à la grosse vague en vogue linguistique s’abattant sur la musique consistant au tout anglais, ou presque ; mais le tout français – ou le mi-mi – est tout aussi beau et remarquable !

« Love across the sea » chanté-parlé cette fois-ci en anglais tantôt grave tantôt aigu, ainsi que deux autres chansons, « Kooky Sun » et « Someone », avec et sans piano, avec et sans sons synthétisés, mais toujours très rythmés et mélodiques, visent très justement l’international qui demeure minoritaire dans l’album.

Un rythme qui mise sur l’ »Énergie » et un système vocal économique en pleine instauration, de facture répétitive en paroles, tout superflu et intrumentations mis en valeur compris.

Le piano en interstices, ça et là, prendrait la même voie que celle empruntée par Jeanne Cherhal, et le timbre nuancé de Laure Briard sur une belle palette de couleurs vocales rappelle légèrement la voix de Cléa Vincent par-ci, par-là. Cela étant, quand on écrit, on se laisse aller, et on lâche facilement prise avec « Un peu plus d’amour s’il vous plaît ».

« Changer d’avis », sonnant au début et en inserts comme de l’ethnique, change pour de la pop assez années 1960, effet de fusion alchimique réussi entre les deux.

Le bouquet final multicolore et multiple du morceau éponyme, « Un peu plus d’amour s’il vous plaît », demande poliment en langue parlée-chantée ce supplément d’âme manquant cruellement actuellement ; un peu plus d’amour qui fait toute la tolérance à la différence, peut-être.

crédit : Cécile Trichard

« Un peu plus d’amour s’il vous plaît » de Laure Briard, disponible depuis le 1er février 2019 chez Midnight Special Records.


Retrouvez Laure Briard sur :
FacebookTwitterBandcamp

Partager cet article avec un ami