La Gangâ – EP

Sur des ambiances apocalyptico-lunaires, La Gangâ s’attaque à son premier EP en inquisiteur d’un rock torturé et orageux.

La Ganga - EP

Le quatuor bordelais frappe aussi fort dans ses textes que dans son jeu pour transmettre une ambiance noire, où les feux de la nuit frappent l’esprit et anesthésient localement notre conscience.
Dépouillés et tranchants, les riffs lourds attaquent en plein cœur, et nous « martèlent » pour reprendre les textes de Rojo où les effluves de sang et autres relations à la couleur rouge s’entrechoquent.

L’univers de La Gangâ est lourd, pesant et assumé, et construit ses fortifications depuis ses abîmes vertigineux.
De la basse vrombissante, du synthétiseur aux ambiances froides, aux larsens et delays des guitares déchainées, l’ambiance électrique à « la chaleur hormonale » (Vertige) envahit nos oreilles avec choc et ardeur.

Réveil d’un rock à texte adulte, le chant de La Gangâ s’inscrit indéniablement dans la lignée d’un Bertrand Cantat (Le Don) avec une voix dure et âpre comme les sentiments inscrits sur les textes de cet enregistrement.

La Gangâ défend sur son premier effort un rock français engagé au chant prenant et intense, sincère et torturé, violent et chirurgical qui déploie ses notes lourdes et animales pour ses passagers inconnus et solitaires.

laganga.fr
facebook.com/laganga.fr

Partager cet article avec un ami