[LP] I’m From Barcelona – Growing Up Is For Trees

Le projet indie pop très grand format et à géométrie très variable (19 membres actuels, chanteurs et musiciens confondus) de Jönköping est enfin de retour pour un quatrième album, « Growing Up Is For Trees », à la pochette fortement inspirée du très célèbre « Ummagumma » de Pink Floyd.

Im From Barcelona - Growing Up Is For Trees

Quatre ans après « Forever Today », I’m From Barcelona rembarque à bord de son tour bus pour l’une des escapades inoubliables dont il a le secret. Et parce qu’il pense à tout, le commandant de bord, Emanuel Lundgren, nous a même gardé une place pour voyager à ses côtés. Embarquement immédiat pour dix pépites pop scandinaves, bien parties pour nous accompagner inlassablement au fil des saisons prochaines.

Avec « Violins », piste d’ouverture de l’album dévoilée un bon mois auparavant, on savait que le collectif suédois nous préparait à revivre l’émerveillement de la simplicité (apparente). Des chœurs doux et cristallins, des tapements de mains, des mélodies lumineuses où cordes, claviers et cuivres s’unissent en harmonie pour accueillir le chant stimulant et chaleureux d’Emanuel, capitaine cool à la tête de son Big Bazar from Sweden. Forcément, on s’y retrouve et on s’y délecte. En boucle, s’il vous plaît !

Véritable bouffée d’oxygène dans un marasme musical qui s’interdit jusqu’à l’évidence, pour ne nous laisser parfois que de tortueux accès comme seul itinéraire, I’m From Barcelona emprunte quant à lui un chemin sans embûche. On avance sans se poser de questions pour mieux apprécier et profiter de chaque minute qui s’offre à nous. Un contexte léger qui nous laisse le cœur et l’esprit apaisés.

S’installe une nostalgie jamais en peine sur « Helium Heart », nous emportant dans un déluge de chœurs et cuivres chauds sur « Lucy » ou nous proposant un semblant d’intimité et de confidence sur l’éponyme « Growing Up Is For Trees », charpenté par des arrangements à la profondeur inouïe et un piano aux notes boisées dont l’enregistrement capture chacune des flexions.

On ne résistera pas non plus à ces moments de pure fraternité sur l’album, quand tous les chœurs chantent majestueusement à l’unisson sur les refrains (Gotta Come Down, Sirens, Departure), nous rappelant à quel point les projets nordiques excellent dans ce domaine.

On ne pourra de ce fait pas résister à ces voix groupées se faisant face sur l’entraînant « Benjamin » aux cuivres dominants, qui nous ramènent à cette autre définition du folk, pour folklorique, à ces chants de travailleurs et de voyageurs ; porteurs d’histoires, de vécu et d’émotions.

Le groupe suédois célèbre aussi une certaine idée de la fête, légère et enjouée, où les préoccupations sont laissées sur le bord de la route pour ne garder que nos sentiments les plus positifs et notre bonne humeur. Il nous offre aussi un billet pour mieux rêver en oubliant nos petits soucis du quotidien.

On se laisse alors porter par la brise douce de « Summer Skies », pour une destination solaire loin des tumultes de la vie moderne.

I'm From Barcelona

Album relativement court, avec ses dix titres et 34 minutes, « Growing Up Is For Trees » est un LP bien-être. C’est un disque qu’on aura plaisir, irrésistiblement et irrémédiablement, à écouter quand rien ne fonctionne, aussi bien que quand tout va pour le mieux. Un doux recueil de pop légère et réconfortante, au suave parfum d’intemporalité et d’éternité. Un baume de mélodie et d’énergie. Le passe-partout qui ouvre la porte de tous les cœurs, même les plus secrets.

« Growing Up Is For Trees » de I’m From Barcelona, sortie le 30 mars 2015 chez Telegram Records.


Retrouvez I’m From Barcelona sur :
Site officielFacebook

Partager cet article avec un ami