[Clip] Glass Museum – Abyss

« Abyss » est une histoire de textures, de mouvement, de toucher. Celui, physique, de la matière qui, motivée par une énergie inconnue, crée les plus belles merveilles ; et celui, plus introspectif, de la passion et de l’émotion brutes. Tant et si bien que le spectateur ressent l’action, comme s’il se trouvait à l’intérieur d’un cadre trop réducteur pour le magnifique spectacle que Glass Museum lui offre. 

Apprivoiser. Laisser les sens se familiariser avec ce qui leur est donné. Le toucher, la vue bien sûr, mais également l’ouïe, tandis que les premières notes du nouveau clip de Glass Museum, douces, émues, s’égrènent peu à peu. Puis, tendrement, avec respect et patience, la mue s’opère : la créature que l’on observe, comme attirée par la lumière, apprivoise l’épiderme qu’elle doit dompter. Ses muscles et ses membres entrent en symbiose. Plus les harmonies augmentent, plus la transformation nous fascine, nous hypnotise. Ce n’est pas une danse ; c’est une renaissance.

Au cœur d’un décor industriel à l’abandon, Sofia Moreira absorbe l’éclat du soleil et la matière, évolue avec grâce et concentration sur le fil invisible de la vie. Chaque mouvement exprime à la fois un désespoir et une quête, plus intense, de la libération, de la désinhibition. Un désir fou de s’en sortir, de quitter l’enveloppe inerte de la soumission. De grandir, tandis que les sonorités liquides et pures de Glass Museum se lovent au creux des bras d’une femme chassant la peine et accueillant la chaleur de l’art, la vision d’un chemin qu’il suffit dorénavant d’emprunter. Elle ne sera plus la même. Nous non plus.

« Reykjavik » de Glass Museum, sortie le 27 mars 2020 chez Sdban Ultra.


Retrouvez Glass Museum sur :
Site officielFacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami