[EP] Glabs – Here I Go

Encore un disque sorti de nulle part et qui, immédiatement, devient totalement essentiel. Avec « Here I Go », Glabs signe un premier EP aussi prometteur que puissant, créant un genre qui lui est propre et devenant, en l’espace de cinq titres, l’âme et le cœur d’une aventure musicale hors du commun.

Glabs - Here I Go

Et, soudain, la beauté prend tout son sens. Au hasard, au détour d’un contact pris au milieu d’une foule d’anonymes tous plus talentueux les uns que les autres, chacun recherchant les mots qui pourraient décrire leur art. Dans ce sein si foisonnant et précis, souvent, quelque chose nous frappe, nous transporte, nous emmène ailleurs. Sans prévenir, le compositeur parisien Glabs propose son premier EP ; comme ça, pour voir, pour savoir. Et, avec « Here I Go » (un titre évocateur de la démarche artistique de cet homme prêt à livrer, en franchissant le pas, ses œuvres), le créateur offre sa créature ; et quelle révélation ! Cinq pistes sulfureuses et splendides, qui nous étreignent et filent entre nos doigts en y laissant des tatouages indélébiles ; de ceux que l’on aime caresser et regarder, sans jamais pouvoir s’interrompre une seule seconde.

Car rien, ici, ne cède la place à l’ennui mais, au contraire, alimente les questions et les émotions. Comment parvenir à un tel résultat, à la fois humble et complexe ? Dès le titre éponyme, nappe aérienne et subtile dont le rythme et les chœurs envoûtent et nous transportent ailleurs, dans une voie lactée lumineuse et intense, on sait que l’on tient là un moment à part, suspendu au-dessus du vide et de la pureté. Bientôt porté par les percussions tribales de « Stealing Tomorrow », dans une atmosphère géniale et concise, l’auditeur se noie dans les méandres d’un courant palpitant et mouvementé, comme autant de respirations au milieu d’une exacerbation de sentiments délicats et furieux. « Star Rocker » et « One Night » apaisent ces mouvements immersifs pour mieux nous perdre sur le final « Someday », collection progressive de ce qui fait l’essence même d’un opus incomparable car intime et exprimé avec toute la passion et la hargne d’un écrivain des pensées à nulle autre pareille.

Glabs signe une série cohérente et hypnotique de pistes toutes plus merveilleuses les unes que les autres, où la voix devient instrument de la dépendance et de l’envoûtement le plus précieux. À suivre, sans aucune hésitation.

« Here I Go » de Glabs est disponible depuis le 26 mai 2016.


Retrouvez Glabs sur :
FacebookTwitter

Partager cet article avec un ami