indiemusic, bientôt au Festival des inRocKs 2013

Rendez-vous immanquable de l’hiver, le Festival des inRocKs souffle cette année sa vingt-sixième bougie.

Festival Inrocks 2013

Du 7 au 12 novembre prochain, des concerts auront lieu un peu partout en France : Paris, Tourcoing, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Nancy et Caen. Une programmation éclectique, pointue et exigeante sera au rendez-vous à travers un savant mélange de découvertes et de groupes renommés.

Plutôt que de passer en revue l’intégralité de la programmation et des lieux, attardons-nous donc sur les concerts que nous couvrirons pour vous, ainsi que ceux qui, faute du don d’ubiquité, nous auraient également bien tenté.


Mardi 5 novembre

crédit : Antonio Olmos
crédit : Antonio Olmos

En pré-ouverture du Festival, mardi 5 novembre, l’Anglais Keaton Henson installé dans le chœur de l’église St Eustache risque fort de troubler les âmes et les cœurs de passage en ce lieu singulier.


Jeudi 7 novembre

crédit : Emmanuel Cossu
crédit : Emmanuel Cossu

Pour le lancement du festival, jeudi 7 novembre, nous serons au concert du jeune producteur français, Gesaffelstein, auteur d’une techno violente et percutante.
Déjà sacré par la presse spécialisée avant même la sortie de son premier album « Aleph », il le dévoilera d’ailleurs à cette occasion au Yoyo du Palais de Tokyo, accompagné de quelques amis venus lui prêter main-forte en DJ set.


Vendredi 8 novembre

These New Puritans
These New Puritans

Le lendemain, vendredi 8 novembre, nous nous dirigerons vers La Cigale pour vivre l’une des plus belles réunions d’artistes de cette fin d’année en compagnie des Montréalais de Suuns, des Londoniens de These New Puritans, des Angelenos de Papa et des Édimbourgeois de Young Fathers.
On s’attardera notamment sur le continent nord-américain. D’abord avec les Suuns qui nous avaient déjà fait forte impression en concert avec leur son krautrock, efficace et envoûtant.

Ensuite avec notre duo californien adoré, Papa, auteur d’un récent premier album « Tender Madness », aussi barré que réussi. On a définitivement hâte de les découvrir pour la première fois en France !


Lundi 11 novembre

Temples
Temples

Lundi 11 novembre, nous serons également à La Cigale, preuve de notre récent amour inconditionnel pour ce lieu, pour un de ces nombreux concerts à la programmation intégralement anglaise : Suede, Temples et Teleman. Après tout, pourquoi se priver des talents d’Outre-Manche quand ils sont à portée de bras ?

Entre le rock alternatif de Suede, la pop psychédélique de Temples et la pop légère de Teleman, l’affiche pourrait bien surprendre par son éclectisme affiché. On en reparlera assurément !


Mardi 12 novembre

Everything Everything
Everything Everything

Enfin, le mardi 12 novembre présentera l’affiche la plus branchée du moment avec Foals, Breton et Everything Everything au Zénith de Paris.

Alors que Breton présentera, certainement, quelques extraits de son futur nouvel album, on pourra compter sur Foals en tête d’affiche incontestable pour mettre tout le monde d’accord alors que les excellents Everything Everything défendront leur nouvel album « Arc » en espérant décocher une flèche dans le cœur des Parisien(ne)s à l’aide de leur électro pop lyrique. On peut définitivement s’attendre à découvrir un public en ébullition à l’occasion de cette soirée.


Quelques autres rendez-vous

London Grammar
London Grammar

À ne pas manquer également, les Anglais de London Grammar, auteurs d’un sublime premier album « If You Wait ». Ils seront à la Cigale samedi 9 novembre.

Bien plus violent, les deux frères anglais (et pas ennemis) de Drenge joueront leur grunge puissant sur la scène de la Boule Noire le lendemain, dimanche 10 novembre. Les pogos ne devraient pas manquer à l’appel dans la fosse.


Pour découvrir la programmation complète du Festival des inRocKs 2013, c’est par ici : festival2013.lesinrocks.com

facebook.com/events/198550300307330/

Partager cet article avec un ami