[LP] Explosions In The Sky – The Wilderness

Saupoudrant sa musique d’éclats électroniques vivifiants, Explosions In The Sky nous revient plus magnifique que jamais avec son sixième album, « The Wilderness ». Il veille désormais à s’unir avec des mouvances nouvelles, surprenantes, qui témoignent encore d’une intelligence folle à contrôler les fulgurances les plus graves comme les plus ténues.

Explosions In The Sky - The Wilderness

Cette nouvelle pochette surprend, tant sur le fond que sur la forme, alors que les quatre Américains nous avaient habitués à des visuels plus figuratifs, comme la peinture aérienne et contemplative de « How Strange, Innocence » ou alors avec les écritures sporadiques de « The Earth Is Not A Cold Dead Place ». Sur un autre versant encore jamais traité, celui de « The Wilderness » est un chassé-croisé de droites tracées à la règle, formant des lignes géométriques nuancées à l’aquarelle par l’artiste Jacob Van Loon. On peut y voir toutes sortes de choses (la plus probable étant des vagues qui s’abattent sur une terre brûlante), mais ce tissu de lignes est d’abord le symbole évident d’une autre étape figurative et, forcément, sonore. Une épopée qui se veut expérimentale et presque mathématique. Leur génie reste inchangé, immunisé par le risque couru des groupes de longue haleine à laisser la porte battante au has been. Quand d’autres sont déjà pris au piège, eux, non. Explosions In The Sky parvient encore à se réinventer subtilement, à proposer des couleurs très proches des tendances actuelles tout en restant fidèle à cet univers magistral qu’il dépeint depuis plus de quinze ans : une musique post-rock ambiante et épique, à la fois colérique et douce, étonnamment touchante à ses deux extrêmes.

Chaque album du groupe est une carte-monde, avec ses reliefs et ses ombres, qu’on parcourt d’un œil aguerri en imaginant sans cesse de nouvelles fresques nouées dans le fantastique. Le charme d’Explosions In The Sky réside dans une musique intemporelle, sans âge, qui s’affranchit par une culture sous cloche et immunisée de tout élément pouvant enfreindre le génie monacal des Américains et le plaisir solitaire de ses invétérés. Néanmoins, ce genre d’autarcie perd de son charme quand les ceux-ci choisissent de s’ouvrir maladroitement sur au monde, en offrant un peu plus d’accessibilité et d’empathie nasillarde. Leur précédent opus, « Take Care, Take Care, Take Care », en fut la triste expérience. Il dénotait du fait d’une rythmique plombée par une joliesse au pathos un peu trop forcé, mais réussissait tout de même à délivrer quelques moments de grâce, comme la sérénité de « Postcard From 1952 ». Aujourd’hui, le groupe semble avoir retrouvé son bon équilibre. Il revêt, avec « The Wilderness », sa dimension expérimentale convaincue et fière, proche cette fois de l’anticipation ou de l’ère futuriste. Avec leur particularité (que l’on reconnaît parmi cent autres) de développer des mélodies à la fois progressives dans le rythme et bipolaires dans l’intensité, les membres d’Explosions in The Sky introduisent, dans « The Wilderness », une nouvelle saveur jamais associée à leur recette : des éclats électroniques pratiquement parsemés sur toutes les pistes de l’album. Les papilles s’ouvrent sur l’impeccable « Wilderness », qui annonce clairement la couleur, s’activent sur le relevé « Disintegration Anxiety » ou alors s’atténuent sur « Losing The Light » et le final « Landing Cliffs ». La suite n’est que merveille, tout se délecte ensemble et tient divinement sur la longueur.

Avant de porter un jugement sur un groupe de cet envergure, on y réfléchit à deux fois. C’est à ce moment-là que l’on se rend compte que le monument devient sacré. Même si cette sorte d’impérialisme sonore peut devenir dangereuse et malheureusement friable par moments, elle peut connaître des jours de pure beauté comme des jours un peu plus maussades. C’est la malédiction des longues carrières, animée par des instants de fulgurances transies que les années rendent fragiles. Mais nous ne porterons pas la malchance plus longtemps. Le monument des Texans est indestructible. On le sait. On se l’imagine même victorieux et sage, solidement posé sur sa stèle, comme ceux qui servent la mémoire en s’ornant à la longue d’écharpes de lierre.

Explosions In The Sky

« The Wilderness » d’Explosions In The Sky, sortie le 1er avril 2016 chez Bella Union.


Retrouvez Explosions In The Sky sur:
Site officielFacebookTwitter

Partager cet article avec un ami