[Clip] [Exclusivité] Eskimo – Sirène

La sensation d’assister à l’éveil sensoriel de deux créatures enfermées dans une cage de laboratoire, de deux femmes en apparence opposées, s’efface au profit d’une cohésion musicale et visuelle totale, d’une attirance à laquelle il est difficile de résister. « Sirène » nous intrigue, puis nous prend dans ses bras pour mieux nous entraîner dans les profondeurs de la beauté.

D’abord, l’inconnu. Qui, ou, et pourquoi ? Une bande vidéo qui n’a pas su résister à l’emprise de l’âge, un souvenir découvert sous la poussière d’une salle de projection. Le film commence et tout change. La première est vêtue de blanc, la seconde, de noir. Elles observent. Elles attendent. Et danse. Grâce à « Sirène », Eskimo évoque délicatement ce que son premier album, « Que faire de son cœur ? », prévu pour le 27 mars prochain, sera : une quête de la connaissance émotionnelle, une expérience, un éveil. Le clip d’Indira Dominici est une déclaration d’intention, une vision magnifique et sobre des effets secondaires que seule la musique peut produire.

La vie prend forme, dans les saturations des guitares, dans les complaintes du saxophone. Elle sort du carcan, pure, prête à se répandre en nous. Il n’y a aucune limite, aucune frontière. Immaculée, Eskimo se laisse emporter par le rythme, la caresse des mélodies. Elle hypnotise autant qu’elle rayonne. Un esprit de la nature qui, sous nos yeux, se métamorphose. Elle existe, tout simplement ; et nous avec elle, dans une forme intense de renaissance, de redécouverte de l’harmonie.

Eskimo sera en showcase le 28 mars 2020 au Walrus. Tous les détails ici.


Retrouvez Eskimo sur :
FacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami