[Clip] [Exclusivité] Emma Sand – The First Day (Waiting)

Dans quelques jours, Emma Sand sortira son deuxième EP, « Door To Door ». Après l’élégant « Son of Man », nous découvrons aujourd’hui en exclusivité sur indiemusic le très intime « First Day (Waiting) » à travers un clip en clair-obscur, au minimalisme touchant, suivant le rythme lancinant de cette lente et magnifique montée instrumentale.

Une voix se découvre, se révèle dans son plus simple appareil. Il y a de la fêlure, de la douleur dans la façon dont ces mots traînent : « Thing » « Skin », « Paper », « Tears ». Mais avec beaucoup de retenue, à travers le jeu d’une fine sensualité aussi, les sentiments se cristallisent depuis la douceur de la simplicité folk de cette guitare acoustique, pour mieux s’envoler ensuite vers d’autres ailleurs empreints de country alternative, de rock romantique et de pop rêveuse, à l’image de cette lapsteel lumineuse qui ouvre tant de possibles avec ces slides du meilleur effet. Pourtant un certain mystère plane autour de cette déclaration fragile. Est-il question de rupture, de disparation, d’amour déçu ? Les paroles prennent le parti-pris de la suggestion et laissent notre esprit construire nos propres histoires. Si la solitude peut nous permettre le retour à soi, la prise de recul, elle, peut être le lieu du doute et de l’attente. C’est certainement ce que met en scène Emma Sand dans ce face-à-face maîtrisé devant la caméra.

Heureusement, la force de notre imaginaire est aussi de nous transporter. Et pourquoi pas, dans ces zones désertiques de l’Arizona, ces no-man’s land où se croisent hors-la-loi, cœurs brisés, repentis, ermites…. Comme dans les paroles troublantes de « First Day (Waiting) », tout ici est exacerbé (« ce premier jour du reste de ma vie » !). Et pourtant rien ne sombre dans le pathétique, l’ensemble étant sublimé par la beauté fragile et envoûtante de l’interprétation de la chanteuse.  À l’épreuve d’un titre aussi feutré que « First Day (Waiting) », nous sentons qu’Emma Sand a trouvé dans la subtilité musicale de ces trois complices (qui forment son « band »), à savoir Frank, Cyrille et Fabrice, toute la place pour exprimer toutes les nuances de sa sensibilité. Par moments, cette voix et surtout cette personnalité singulière réveilleraient même les émotions, lors de nos premières écoutes de la grande Paula Frazer en compagnie des Américains de Tarnation. Mais c’était déjà il y a plus de vingt ans. Aujourd’hui, notre présent se conjugue de toute évidence avec l’heureuse découverte d’Emma Sand, que nous partageons avec bonheur avec vous.

« Door To Door » d’Emma Sand, sortie le 31 mai 2019.


Retrouvez Emma Sand sur :
FacebookBandcamp

Partager cet article avec un ami