[EP] Dusk Totem – Map of You

Le travail finit toujours par payer. Les Dusk Totem ont remis cent fois leur ouvrage sur le métier afin de nous délivrer un très attendu premier opus, sans faille, qui fleure bon aujourd’hui le parfait aboutissement. N’ayant jamais de façon quelconque cédé à la facilité, les parisiens emmenés par Gary et Julien Mablouké nous présentent enfin, en ce 21 novembre, leur univers vers lequel on aura plaisir à n’acheter qu’un aller simple.

Dusk Totem - Map of You

Les Dusk Totem ne sont pas nés de la dernière pluie. Musiciens et compositeurs avertis, un bon nombre de concerts et de résidences sont déjà à leur tableau d’honneur.
Travailleurs, perfectionnistes, jusqu’au-boutistes, nous les avions même espionnés il y a quelques mois en villégiature en Bretagne répétant, approfondissant, améliorant leurs morceaux en cours de composition et leur jeu de scène. Allant même jusqu’à challenger les premiers titres pourtant rôdés de leur répertoire afin de réunir toutes leurs compos dans un univers sonore cohérent et unitaire, dans lequel ils se sentent vraiment bien.

En résulte ce 4 titres que l’on cale en mode replay dans sa platine, tant les constructions sont enchanteresses. « Map of You », vaporeux, sirupeux, soutenu par la voix hypnotique de Gary et la guitare troublante de Julien nous aspire dans un vertige sans fin où l’on s’abandonne pour ne pas se relever. Impossible d’opposer une quelconque résistance, les riffs et les claviers vous happent pour un tour de manège hallucinatoire et illuminé.
Le clip vidéo dirigé par Fanny Castaing, qui accompagne ce titre, réussit également la prouesse de bien remplir son rôle en ne vampirisant pas le morceau mais en l’amenant dans une nouvelle dimension des sens. « Map of You », récemment clip du jour chez Culturebox, n’a pas fini de hanter vos platines et votre YouTube.

« They All Say » baigne de fraîcheur, de bonbons sucrés et de soleil, tandis qu’on l’écoute avec une envie incontrôlable de sautiller et d’embrasser tout le monde. Non sans rappeler les heures glorieuses de la brit pop des années 90 (coucou Echobelly), ce deuxième titre est une ode à l’optimisme et à la joie de vivre. À écouter le matin au réveil. Mais pas que.

« Call Out », tiré du répertoire déjà existant, était jusqu’ici un morceau un peu plus confidentiel, timide, à peine revendiqué, murmuré la plupart du temps en sessions acoustiques. Le titre renaît ici en version amplifiée, pectoraux dehors. On imagine déjà les remixes par les plus grands teuffeurs, tant Call Out invite aux plus folles partys. Le titre, qui ne risque pas de s’essouffler, nous coupe en tout cas le nôtre. Tant pis pour l’apnée, on en profite jusqu’à plus soif..

« Dear Mother » est un titre composé il y a déjà un certain temps. On peut toujours retrouver la vidéo du premier mix et cette nouvelle version, qui va peut-être déstabiliser à la première écoute, mais en ressort fortifiée, revendiquée, assumée. Ou ayant tout simplement atteint l’âge de la maturité. Comme un grand cru ayant patiemment vieilli en cave.

crédit : Fanny Castaing
crédit : Fanny Castaing

Dusk Totem est également un groupe à voir absolument sur scène, ne serait-ce que pour mesurer et comprendre la générosité du quintet en live (featuring Alexandre, Jérémy et Stéphane), instant suspendu durant lequel il ne se prive jamais de vous tirer par la main pour vous emmener dans sa grande ballade.
On aime Dusk Totem, et vous ?

« Map of You » de Dusk Totem, disponible depuis le 21 novembre 2014.


Retrouvez Dusk Totem sur :
Site officielFacebook

Partager cet article avec un ami