[LP] Desmond Myers – Shadowdancer

L’intention première de Desmond Myers, à travers le titre de son premier album, s’épanouit de la plus belle des manières au fur et à mesure de la progression musicale subtile et dynamique de « Shadowdancer ». Un miracle de R’n’B, de soul et de collections festives et intimistes, positionnant l’artiste au cœur des danses et méditations qu’il engendre.

Desmond Myers aurait pu suivre la voie du crooner mélancolique, du séducteur romantique par excellence. Mais il n’en fait rien ; au contraire, il préfère se servir de ses dons et de ses faiblesses humaines pour insuffler une vie emplie de sens et de sensibilité dans les huit magnifiques chapitres de « Shadowdancer », coffret de bijoux mélodiques gracieux, mûris et pensés afin de susciter chez l’auditeur une contemplation de ses propres forces d’attraction et de rapprochement, par gestes et regards, de celles et ceux qui l’entourent. En quelques minutes, l’opus se positionne incontestablement comme le remède à la fragilité et à la timidité, sans jamais égarer en chemin son hypersensibilité, palpable au gré des vagues instrumentales et vocales.

Le timbre vibrant de Desmond Myers transcende l’introduction soul et blues de « Playing With Fire », annonce non dissimulée des intentions de l’auteur-compositeur-interprète. C’est ce baptême du feu qui conservera en lui les espoirs, les désillusions et les affrontement psychiques de celui qui, tandis qu’il se met en scène, projette un reflet étonnamment juste de nos propres anges et démons. « Fuck Fear » se consume de l’intérieur et laisse planer une sensation de menace au plus profond de la tendresse quand, plus loin, « Shadows » et « Different Energy » dansent avec les diables de la psyché, sans crainte de s’opposer à leurs agressions quotidiennes. Une catharsis que les percussions légères et libres de « Feels Like I’m Running » ouvrent au pardon et à l’acceptation de soi, avant qu' »Abercombie » ne regarde l’aube se lever sur un jour nouveau. Au fil des écoutes, « Shadowdancer », esprit chamanique invoqué par un être délivré des obligations stylistiques, nous immerge dans un état second qui, lorsque nous retrouvons nos facultés spirituelles et corporelles, nous aura à jamais métamorphosés.

crédit : KT Parker Photo

« Shadowdancer » de Desmond Myers est disponible depuis le 8 octobre 2021 chez LVCO Production, Wiseband et Inouïe Distribution.

Release Party le 3 novembre à la Maroquinerie. Infos et réservations ici.


Retrouvez Desmond Myers sur :
Site officielFacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami