[EP] De Laurentis – Brand New Soul

Bienvenue dans la nouvelle errance de De Laurentis ; au-delà des mots, au-delà des espérances. Cinq titres dont l’essence se fait tantôt mélancolique, tantôt profondément humaine et sensuelle. Une révélation supplémentaire pour une artiste qui ne cesse de nous laisser admiratifs et contemplatifs.

De Laurentis - Brand New Soul

Une nouvelle âme. Une nouvelle étape. Alors que tout semblait acquis pour De Laurentis, qui nous avait déjà hantés avec son premier EP sorti l’année dernière, son second opus trouble les repères dans lesquels nous aimions nous réfugier, lors de nuits solitaires et douces, pour mieux nous ressourcer. En effet, « Brand New Soul » ne se contente pas d’appliquer une méthode déjà éprouvée et efficace ; au contraire, il s’éloigne des sentiers battus pour mieux laisser transparaître des paysages électroniques dont la chaleur et la beauté sont fascinants et transcendants. Un art sans comparaison possible, immortel et lumineux, sublime et authentique.

Il est parfois difficile de trouver les termes les plus justes pour décrire l’impact qu’un disque peut avoir sur nous ; la marque qu’il va graver dans nos chairs, dans nos cœurs, dans notre esprit. « Brand New Soul » est un chef-d’œuvre qui nous laisse sans voix, car il ose et dévoile une facette de la personnalité de l’artiste que rien ne laissait soupçonner. Qu’elle s’attaque à l’un des mythes fondateurs du rock progressif, lui offrant une relecture remarquable et puissante (« 10000 Things (Tubular Bells) »), ou qu’elle crée une piste aérienne dont le refrain devient immédiatement captivant et entêtant (l’inoubliable « 8MM »), De Laurentis joue sur de nouvelles terres, n’ayant jamais peur de se mettre en avant ni en danger. Et lorsqu’elle choisit l’intime, aussi bien vocalement qu’à travers les instruments qu’elle interprète (« As A Wink »), elle se met à nu, sans fard, avec pudeur et charme. Chaque arrangement vient renforcer des mélodies déjà parfaites, tout en ouvrant l’âme de l’auditeur à de nouveaux paysages sonores (« The Wardrobe »). Sans jamais mettre de distance entre elle et ceux que ses créations apaisent, elle étreint, de toutes ses forces, les corps en quête de confidence et de bien-être dans la douleur ou la béatitude.

La voix de Cécile, aussi sûre d’elle que murmurée et suave, nous égare, nous berce, nous transporte. « Brand New Soul », apothéose rythmiquement imparable et musicalement transcendante, restera pour longtemps l’une des chansons les plus obsédantes qu’il nous ait été donné d’entendre depuis de longues années. À travers ce nouvel EP, elle va encore plus loin, se dévoile, s’impose et danse devant nos yeux fascinés par un tel spectacle. Le disque est alors destiné à être répété, encore et encore, tant son pouvoir d’addiction est total et revigorant. Rarement, une pièce artistique aura eu autant de faces cachées, de visages, de révélations à laisser deviner au fur et à mesure des écoutes. Et de nous laisser devant un constat inébranlable : entre douceur et fièvre, « Brand New Soul » nous parle, au plus profond de nous-mêmes, avec sincérité et tendresse. Et, plus que tout, une confiance immuable, une splendeur délicate et toujours juste.

De Laurentis

En lieu et place des mots, il vaut mieux laisser la musique parler d’elle-même ; et offrir à De Laurentis la place qui lui convient pour nous révéler tous les charmes de ces hymnes merveilleux et fragiles.

« Brand New Soul » de De Laurentis, sortie le 29 avril 2016 chez Peermusic / Les Airs à Vif.


Retrouvez De Laurentis sur :
Site officielFacebookTwitterSoundcloud

Partager cet article avec un ami