[Clip] David Assaraf – Juré craché sur vos tombes

Une histoire de survie, aussi bien en milieu hostile que face à ses propres faiblesses et doutes ; « Juré craché sur vos tombes » de David Assaraf expose, autant qu’il raconte, la lâcheté humaine et la volonté immuable de la combattre.

La solitude imprègne chaque pore de « Juré craché sur vos tombes » de David Assaraf ; celle d’un homme, égaré dans le désert et confronté à un choix qui pourrait radicalement changer sa vie. Ou, dans le pire des cas, la lui ôter. Au premier abord, on songe immédiatement à une histoire de vengeance, à un conte cruel façon frères Coen, où ce qui semble être réel ne l’est définitivement pas. Il y a ce couteau, que l’homme maintient aiguisé par tous les moyens. Il y a cette attente, ces longs regards vers l’horizon. Il y a ce texte, éprouvant et terrible, sur la douleur et la peur du sang. Et, plus que tout, il y a cette envie de s’affirmer, d’exister, de respirer. Quitte à mordre la poussière pour y parvenir.

Si le quotidien est une histoire de survie, « Juré craché sur vos tombes » en est un exutoire à la fois éclatant et violent. Devant le besoin viscéral d’être reconnu comme la victime des événements et des acharnements, le héros ira jusqu’à mettre en scène sa propre disparition, celle-ci justifiant la vengeance et l’application de la loi du Talion. La question que nous pose David Assaraf, à travers les plans en noir et blanc de son visage et, ainsi, de son âme, c’est de savoir s’il faut vraiment désigner des responsables, des individus et situations précis conduisant les plus sensibles au désespoir. Alors que cette injustice est une évidence. Marquant et tragique, le clip, réalisé de main de maître par Gaëtan Chataigner, ouvre une nouvelle ère dans le monde de la narration visuelle et sonore. Un drame théâtral vécu en plein jour, en extérieur. Face à la lumière éternelle.


Retrouvez David Assaraf sur :
Site officielFacebookTwitter