[LP] Darwin Deez – Double Down

Comment ne pas ressentir de l’affection pour Darwin Deez, ce génie de l’indie-pop lo-fi sans vraiment l’être, dont la musique autant que le look de gringalet moustachu aux cheveux bouclés restent fidèles à lui-même, comme un jeune adulte qui refuserait de grandir ou de changer les posters adolescents de sa chambre.

Darwin Deez - Double Down

Depuis son génialissime premier chef-d’œuvre en 2010, fourmillant de mélodies bricolées et décalées et aux tubes irradiants de spontanéité (Radar Detector, Constellations, Up In The Clouds, DNA), le chanteur new-yorkais a su conserver son identité intacte. Il nous revient, deux ans et demi après « Songs For Imaginative People », avec « Double Down » : onze titres attachants, où les riffs agités s’adoucissent sur le chant-tendresse du New-Yorkais.

Darwin Deez y relate avec fantaisie et détachement ses désillusions amoureuses (The Mess She Made), sa tendance à la procrastination (Last Cigarette), mais critique également le culte de l’apparence (Kill Your Attitude, Lover), parmi bien d’autres thématiques.

Il recompose avec ces mélodies pop sucrées et acidulées à la fois, où la légèreté du chant masque une peine patente illustrée à travers des titres comme l’entraînante déprime de « Melange Mining Co. » ou le très mélancolique « The Missing I Wanna Do », sorte de « je t’aime, moi non plus » déraisonnable et résigné.

Darwin Deez revient avec un troisième disque aux sentiments aussi tordus que ses boucles capillaires, autant exalté que névrosé. « Double Down » n’est pas un disque foncièrement joyeux, mais la clé du bonheur peut s’y trouver… à condition de bien la chercher !

Darwin Deez

« Double Down » de Darwin Deez, sortie le 18 septembre 2015 chez Lucky Number Music.


Retrouvez Darwin Deez sur :
Site officielFacebookTwitter

Partager cet article avec un ami