[LP] Daria – Impossible Colours

Les années passent, les habitudes restent. Pour Daria, l’amour du power rock se cultive avec une passion intacte alors que retentissent les premières notes d’ « Impossible Colours ».

Daria - Impossible Colours

Quinze ans que le rock angevin a vu grandir l’un de ses plus brillants défenseurs. Quatre années après « Red Red », album généreux et investi, Daria est parti enregistrer son quatrième disque à Baltimore chez Jay Robbins, figure du punk hardcore américain (Jawbox et Office of Future Plans) pour revenir de son voyage avec douze pistes marquées par sa patte singulière.

« Impossible Colours » s’était d’abord offert un teaser en octobre 2014 avec l’EP « Lose Your Head », réunissant les pistes « Past / Simple » et « A Quiet Anarchy », deux actes fracassants d’autorité et de puissance, qui annonçaient dès lors le tempérament furieux à venir. Une démonstration de force avant de sonner ses douze coups.

En témoignant d’un sens de la mélodie dans l’effort (et parfois dans la douleur), servi par des textes et une interprétation engagés, « Impossible Colours » joue de facto la carte de l’authenticité. La sévérité des nouvelles offensives ancre solidement le projet angevin, emmené par les frères Belin (Camille au chant lead et à la guitare et Étienne à la guitare lead) dans un acte souverain dont les plans ne seront jamais contrariés. Les riffs lourds et acérés de la fratrie (Margins, The Ghost In The Machine), la batterie chaudement malmenée par Mat Gaz (February, Suspension Of Disbelief) et la ligne de basse aussi sournoise qu’essentielle de Germain (A Quiet Anarchy) soutiennent ici le prêche indigné et courroucé de Camille en lutte contre ses démons et les maux du siècle (Inner Dialogue).

crédit : Nicolas Chavet
crédit : Nicolas Chavet

« Impossible Colours » expose plus que jamais la virulence stupéfiante de Daria, où les mots les plus durs se parent de nuances mélodiques impérieuses. Saisissant, fascinant et abouti, d’un « Coup de Grâce », « Empirical Dismay » achève le sacre des Angevins sur neuf minutes de puissance et de maîtrise. Magistral.

« Impossible Colours » de Daria, sortie le 29 janvier 2015 chez Arctic Rodeo Recordings.


Retrouvez Daria sur :
Site officielFacebookTwitter

Partager cet article avec un ami