Dans les Katakomb de la dream-pop

Pour cette septième chronique en une semaine, j’ai décidé de vous présenter à nouveau un groupe suédois.

Après les deux belles chanteuses-musiciennes de Palpitation, je vais vous parler de Katakomb, trio dream-pop de Gothenburg.

La première chose que l’on constate à la découverte de ce groupe, c’est la qualité de l’enregistrement et de l’instrumentation. Un univers musical riche, emprunte d’émotion et traduisant les grands espaces.

Leur premier EP, éponyme, démarre sur un superbe diptyque musical intitulé « Tennerifa part 1 and part 2 ».

Dans la première partie, Katakomb délivre un indie pop très rythmé avec quelques touches d’électro et un joli timbre de voix de la part du chanteur qui ne gâchent rien.

On embraye alors sur le second titre, beaucoup plus instrumental. Le titre me donne une impression de cavale solitaire sur fond de mélodies atmosphériques denses et hypnotisantes. Une musique à écouter les yeux fermés pour mieux vivre l’intensité du morceau.

On passe ensuite, avec une telle douceur que la transition ne se ressent pas au troisième titre de l’EP. Eager Eyes, c’est le nom du titre alterne propose globalement un indie blues, un peu lounge même, vraiment agréable à l’oreille.

Enfin, pour terminer l’EP, Katakomb propose un remix de ce troisième titre. Le love laos remix d’Eager Eyes, est moins convainquant que le titre original, avec un remix qui part plutôt du côté de la deap house.

Pour vous faire votre propre opinion sur les deux derniers titres, vous pouvez les écouter directement sur leur page Soundcloud : http://soundcloud.com/katakomb

Quel bilan faire de cet EP ? Tout d’abord, pour un jeune groupe, les trois Suédois réussissent à créer une musique dreampop de qualité, profonde et entrainante. En janvier dernier, ils recevaient un prix pour le meilleur groupe non signé suédois et désormais, ils tournent avec nos amis de chez Luxury. Merci d’ailleurs à Rasmus, fondateur du label qui m’a fait découvrir cette petite merveille musicale.

Le premier EP « Katakomb » est sorti le 11 mai dernier en vinyle pour 12 euros chez Luxury (http://luxxury.se/), et en numérique pour 3 euros via iTunes (http://itunes.apple.com/fr/album/katakomb/id434488061).

Et en bonus, Tennerifa part 2 en live, ça donne ça :

Partager cet article avec un ami