[Clip] Chichirama – Hell will take care of her

En donnant à sa cover de Brass Buttons des atours de rock à la fois aérien et incisif, Chichirama nous embarque bien au-delà de notre zone de confort, tant musicalement que visuellement.

On s’interroge lorsque l’avertissement introduisant le nouveau clip de Chichirama apparaît à l’écran. Qui sont ces non-professionnels s’apprêtant à nous embarquer dans une effrayante et vertigineuse course contre le destin et la mort ? Ces figures masquées qui nous regardent, pendant quelques secondes, avant l’emballement de la machine (mécanique comme humaine) ? L’action commence et nous happe pour ne plus nous lâcher, tandis que nous retenons notre respiration. Images documentaires riches en émotions fortes et dont la musique amplifie les effets. La vie et l’amour sont une éternelle prise de risques. Une destinée sans logique apparente mais qui, ici, le long de scènes tantôt apaisées, tantôt incroyablement mouvementées, alors que la musique intercale ses effets parallèles entre explosion et contemplation, dévoile un potentiel insoupçonné, une évidente logique.

Les figures, dans leur intimité provisoire au cœur du court-métrage, sont attachantes. On s’identifie, on scrute les regards pour tenter de cerner les motivations. Il faut s’être frotté au péril pour savourer les fruits de notre futur. Alternant le choc et la libération, l’énergie désespérée et la contemplation, « Hell will take care of her » nous demande de nous confronter à notre propre passivité, à nos idéaux blasés. Et de mieux les détruire, à hautes doses d’adrénaline.


Retrouvez Chichirama sur :
FacebookInstagram

Partager cet article avec un ami