[EP] Cavale – Cavale

À l’écoute de son EP éponyme, on comprend mieux les références culturelles que Cavale nous a offertes dans sa biographie ; en effet, le disque alterne moments d’adrénaline pure et de sensualité pop et rock, pour un résultat nous invitant autant à une chevauchée fantastique qu’à un moment privilégié, au coin du feu, tandis que le ciel s’enflamme devant nous.

crédit : Anne-Laure Etienne

Elle est effectivement un personnage à part entière. L’héroïne d’un film, d’une chanson, d’un roman. Elle peut être les trois, sans conteste possible. Cavale se nourrit de phénomènes artistiques ayant porté l’histoire en leur sein et permis de l’écrire différemment, comme elle le fait avec cet opus. Cinq chapitres, cinq scénarios que tout paraît opposer mais qui, étonnamment, nous racontent les souvenirs et la destinée d’une musicienne solaire et qui, sans jamais être rassasiée, boit aux sources uniques de la différence créatrice.

L’opposition instinctive de « Future » et « Past », de l’énergie sauvage et de l’apaisement nocturne, se concrétise à la perfection, narrant les impressions discographiques et humaines que Cavale a décidé d’embrasser à travers ses compositions. Le premier, intense et brut à l’image du son caverneux qui l’introduit, éclate et se consume à une telle vitesse qu’il est impossible de ne pas être ébloui dès lors que le phénomène nous parvient ; quand le second, ballade énigmatique et rêveuse, clame la volonté de suivre sa destinée, quoi qu’il en coûte. Cavale contemple le fil des décennies et le tisse, à sa manière : au cœur des sonorités synthétiques de « Tender and Wild », dont les mécanismes séducteurs progressent irrémédiablement en nous ; le long des plaines folk et psychédéliques de « Alone Together », tandis que ses ultimes secondes nous percutent et nous font perdre tout repère ; ou encore près des courants 80’s de « Like Nothing Ever Happened ». Alors qu’au contraire, tout vient d’arriver et de laisser des marques indélébiles en nous.

En constante métamorphose, « Cavale » demeure une intarissable source de plaisirs interdits, de réminiscences confortables et de chocs mélodiques parfaits et troublants. La sagesse volontaire et inventive d’une femme sachant parfaitement concrétiser ses émotions, de même que ses ambitions.

crédit : Anne-Laure Etienne

« Cavale » de Cavale, disponible depuis le 20 mars 2020.


Retrouvez Cavale sur :
FacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami