[Entourage #99] Catfish

Désormais en trio, rejoints par Mathis aux claviers et aux percussions depuis 2019, Amandine et Damien, multi-instrumentistes sensationnels, animés par le delta blues et détonnant d’énergie et d’une passion inentamée n’ont de cesse de se lancer de nouveaux challenges. Un an après la sortie de leur dernier EP en date, l’excellent « Morning Room » (notre chronique), et précédant la sortie d’un troisième album pour 2021 (avec un retour au vrai live), Catfish se lance à son tour dans l’exercice, parfois périlleux, des reprises. Une compilation intitulée « Friends & Idols » sur laquelle le trio invite des copains musiciens à reprendre avec eux leurs titres fondateurs. Le premier ami à s’associer à cette belle entreprise n’est autre que le chanteur et guitariste anglais du duo Heymoonshaker, Andy BaLcon, pour une reprise à gorges déployées et surpuissante du « Oh, Me » de Meat Puppets, popularisée par le célèbre trio grunge de Seattle dans une MTV Unplugged à jamais culte. Et puisque les rapprochements musicaux sont au cœur de notre format « Entourage », on ne pouvait pas manquer l’occasion d’inviter Amandine, Damien et Mathis à nous confier à leur tour les irrésistibles et authentiques récits de leurs rencontres forgeant des amitiés éternelles entre le Jura et l’Amérique Centrale et du Sud.

crédit : JC Polien

Heymoonshaker

C’est un duo de beatbox blues fondé en 2008 par Andy BaLcon et Dave Crowe. Nous avons eu la chance de partager pas mal de fois la scène avec eux et, à chaque concert, on reprenait une claque ! Ces deux Anglais sont incroyables en live, il faut absolument les voir. Ce qui nous a particulièrement touchés, c’est leur manière d’aborder la musique, de façon totalement sincère et viscérale. Évidemment, nous nous sommes donc beaucoup côtoyés en backstage et nous sommes devenus bons amis. Cela nous a menés à quelques folies, comme décider d’improviser deux morceaux avec eux cinq minutes avant qu’ils ne montent sur scène. Une tonalité donnée, quelques techniciens en panique qui courent chercher des micros et hop, on a passé un moment incroyable.
Du coup, on a remis le couvert il y a quelques semaines, pour une petite reprise confinée des Meat Puppets, « Oh, Me », avec Andy. Ça nous a aussi donné quelques idées pour l’avenir…


La Bomba de Tiempo

Un groupe de dix-sept percussionnistes qui se retrouvent pour improviser dans une vieille usine (le Konex) en plein cœur de Buenos Aires, et ce tous les lundis soir depuis onze ans. L’endroit est surréaliste, magnifique, coloré, envoûtant et surtout « blindé » de gens (il y a la queue devant l’entrée chaque lundi). Nous avons eu la chance d’assister à l’un de leurs concerts ; où il est impossible de ne pas entrer en transe. Les musiciens suivent les gestes précis d’un chef d’orchestre qui change à chaque morceau. C’est d’une précision incroyable et d’une puissance redoutable. Personne ne peut résister à cela. Du coup, nous avons glissé à l’oreille de notre agent en Amérique latine, Claudia Pereira, que nous caressions le rêve de jouer un jour avec eux. Sitôt dit, sitôt fait, l’année suivante nous sommes revenus jouer en Argentine, et l’un des membres de la Bomba de Tiempo est venu jouer avec nous sur un festival, et le lendemain, nous improvisions avec eux dans leur mythique usine. L’expérience fut tellement intense que peu de mots pourraient décrire ce que nous avons vécu ce soir-là. Si jamais vous faites un tour à Buenos Aires, allez les voir et vous comprendrez !


RTRXN

RTRXN est un groupe de rock électro de Guadalajara. Nous avons rencontré plusieurs de ses membres lors d’une tournée au Mexique. Odin Parada tient un studio dans la ville avec sa femme, la chanteuse Marià Tamer, et nous y avions enregistré une session live. Ulises Sanher dirige un label là-bas et avait aidé notre agent à monter la tournée. Nous avons rencontré leur bassiste Diego Rodriguez plus tard. Ce sont des gens très impliqués et engagés dans la vie culturelle de leur ville et de leur pays. Ils nous avaient réservé un accueil mémorable, plein d’attention et de bienveillance. Dans un contexte de tournée loin de chez soi, le sentiment de gratitude est décuplé. Depuis, nous sommes très liés, ils sont devenus notre famille mexicaine. Nous avons pu les accueillir l’an dernier pendant une de leur tournée en France et nous irons enregistrer une partie de notre prochain album dans le studio Rec4 d’Odin !


Arnaud Fournier

Arnaud Fournier est le co-fondateur et guitariste des fameux Hint, de La Phaze et de DEAD Hippies, c’est aussi un bon vivant et un grand amateur de vins naturels. Il est également coach scénique avec sa structure UBERSOUND (http://www.ubersound.fr/), raison pour laquelle nous l’avons rencontré. Nous avons travaillé ensemble une première fois à l’adaptation d’un show pour une tournée en Amérique latine, car nous ne pouvions pas emmener tout le staff et nous avons remis le couvert pour notre dernier spectacle avec l’arrivée de Mathis aux claviers. Nous aimons beaucoup sa méthode de travail, son approche, sa finesse. Musicalement, nous nous retrouvons sur pas mal de points et humainement, c’est un chic type !


Gliz

Un peu de chauvinisme de temps en temps ! Dans le Jura, il n’y a pas que le Comté et le vin jaune (produits d’exception du reste), il y a aussi de très bons groupes de rock. Gliz en fait partie. C’est un trio bricoleur de sons : banjo, tuba, batterie et autres bidouillages. Le rock, le bidouillage sonore et le Jura cela fait beaucoup de points communs, inévitablement nous nous croisons régulièrement. Ils ont sorti dernièrement un très bon album et font parler d’eux bien au-delà de notre département. Ils ont une mentalité et une démarche qui nous parlent : ils font partie de ces groupes qui arrivent à exporter leur musique tout en restant attachés à leur environnement, droit dans leurs bottes. La mission est ardue et la tâche est noble !


« Oh, Me » de Catfish feat. Andy BaLcon (Meat Puppets cover), sortie le 19 mai 2020.


Retrouvez Catfish sur :
Site officielFacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami