Bumpkin Island – Ten Thousand Nights

Cela faisait plusieurs mois déjà que j’attendais un album des magnifiques Bumpkin Island. Découvert lors d’un hiver il y a un peu plus d’un an à travers une vidéo live du titre « Alone », le groupe rennais était une grande promesse de chansons frôlant à la fois le sublime et le grandiose.

Bumpkin Island - Ten Thousand Nights

Ainsi, Ten Thousand Nights démarre sur le parfait « Alone », titre magique à la montée imparable. Commençant dans la douceur et la tendresse, « Alone » se meut tranquillement avant d’exploser totalement dans un déluge de chœurs, de guitares post rock et de cuivres, un instant en suspens où une horde d’anges passent.

Cette mise en bouche passée, on se rend compte que cet album est scindé en deux parties : « Alone » et le reste de l’album. En effet, la deuxième partie de l’album est très classique et peu de titres sortent du lot. C’est-à-dire que nous sommes dans une folk teinté de post rock très classique et déjà entendue, mais cela n’enlève rien à la qualité de ce qui vient à nos oreilles.

Bien que peu originales, les huit autres chansons qui composent Ten Thousand Nights sont vraiment magnifiques et sont idéales pour se reposer, vaquer à la rêverie. C’est un disque d’images, comme d’autres groupes le font, on pensera notamment à Sigur Rós (et ce que j’estime être un hommage dans le choix du titre du morceau « Hafnafjordur »), Mogwai ou encore DM Stith pour l’aspect légèrement electronica insufflé par quelques titres de cet album.

En somme, Ten Thousand Nights est un très beau premier disque. Nous rencontrons tendrement un univers pur et lumineux qui ne manquera pas de séduire et faire des amoureux. Quant à moi, j’attendrai de voir cet album vivre sur scène.

crédit : Lise Gaudaire
crédit : Lise Gaudaire

« Ten Thousand Nights » de Bumpkin Island, disponible depuis le 27 mai chez Les Disques Normal et Differ-Ant.

bumpkin-island.fr
bumpkinisland.bandcamp.com
facebook.com/bumpkinisland

Partager cet article avec un ami