[LP] Botibol – La Fièvre Golby

Le Bordelais Botibol, ou Vincent Bestaven pour les intimes, n’avait pas pointé le bout de son nez depuis la sortie de son deuxième opus, « Murs Blancs », en 2014. Il nous avait juste fait saliver en 2017 avec son mini-EP de trois titres, « Duel ». Après avoir accompagné Petit Fantôme en tournée, le musicien s’isole en pleine nature basque afin de faire le point sur le tumulte de ses états d’âme et exploiter calmement ses ressources indie folk. De quoi donner glorieusement naissance à un troisième album automnal et lumineux, « La Fièvre Golby ». 

Le nouvel album de Botibol est vert humide, orangé, marron grisonnant, le tout surplombé d’un jaune éclatant. Avec un décor minimaliste composé de quelques cordes et de sa voix authentique, le musicien iconique de l’indie folk française nous laisse buller dans le cadre
intimiste de ses onze titres. Au premier coup d’oreille, la grande sérénité de la fièvre botibolienne nous procure un double sentiment de chaleur et de solitude, sous les embruns de la mélancolie (« Roses Gloves », « Holy Altar Party »). D’un pas assuré, le compositeur folk trouve rapidement l’équilibre entre regrets et réconfort. Il explore le calme langoureux qui l’entoure, avant de s’élancer vers de nouvelles vallées, de « The Reason Why » à « When Heroes Chill Out » en passant par les rythmiques de la « Golby River ».

En fait, Botibol s’écarte volontairement de la vie citadine qui grouille sans répit, et nous invite par ses riffs de douceur à nous immiscer un peu plus au creux de son cocon naturel. Sa « Fièvre Golby » est sans doute son travail personnel le plus abouti, et « Luna », « Valleys » ou « The Last Moth » ne peuvent qu’en attester. Véritable suspension du temps, contrant tout ce qui se veut incessamment expéditif, ce troisième album atteint l’apaisement, sans perdre de son énergie à enclencher de nouveaux espoirs. La chaleureuse lumière de Botibol vous donnera de quoi affronter la rudesse de l’hiver à venir.

crédit : Max Dubois

« la Fièvre Golby » de Botibol, disponible depuis le 11 octobre 2019 chez Haiku Records / Usopop / Alter K.


Retrouvez Botibol sur :
FacebookTwitterBandcamp

Partager cet article avec un ami