[Entourage #127] BOPS

BOPS, c’est l’histoire géniale des trois frères Cozic-Bop – Louis, Oscar et Germain – non pas réunis pour une histoire d’héritage, mais pour le plaisir de jouer ensemble une pop pleine d’astuce, de fraîcheur et de rebondissements, qui emprunte au garage son urgence vitaminée (« Tomboy ») et au psychédélisme son usage récréatif et jubilatoire (« Sleeplessness »). Parfois dans la veine frenchy de Housse de Racket (« Bouncer »), souvent plus loin dans la folie perchée d’un Foxygen (« R.A.V.A.C.H.O.L », « Sequencer »), le trio rennais mué en quatuor avec l’arrivée de Tom Beaudouin (Fragments, Soja Triani) signe un second album foncièrement moins garage que le laissait entendre son prédécesseur. Avec son joli lot de trouvailles mélodiques et d’harmonies vocales parfaitement construites et amenées, les amoureux de la pop originelle comme très originale prendront bien du plaisir à explorer « Sounds of Parade » dont chaque titre, telle une roue de la Fortune, relance le plaisir de la découverte. C’est donc sans surprise, mais avec une joie non dissimulée que l’on retrouve aujourd’hui les frangins pour nous confier quelques confidences sur leurs partenaires musicaux de Rennes et Nantes, mais aussi d’ailleurs.

crédit : Claire Huteau

Simone d’Opale

Ce sont nos super potes nantais, au-delà de l’amour qu’on leur porte, c’est vraiment un groupe incroyable – on a joué avec eux à Trempo à la rentrée 2021 et ça a été une vraie claque. Le groupe est porté par Manon Tanguy qui a une voix de ouf et un univers musical hyper intrigant et surtout, on trouve ça très original. On l’a aidé à faire son premier clip « Écailles synthétiques » – pour le moment, il n’y a que ça de sorti, mais ils ont un set et un EP déjà prêts – objectivement, toutes les chansons sont vraiment magnifiques.


Soja Triani

Groupe aux innombrables tubes (« Neige », « Le Futur »…) dont la production met en avant le talent de notre ami et membre de BOPS, Tom Beaudouin et de notre ami et ingénieur son lavallois Amaury Sauvé. Comme Simone d’Opale, c’est chanté en français et c’est très bien écrit. La production est vraiment millimétrée et ça fait du bien d’entendre des sons aussi travaillés.


SBRBS

Nos ami.e.s rennais qu’on aime d’amour. Ils nous ont un peu pris sous leurs ailes à nos débuts au moment où l’on sortait notre premier album – depuis on ne se quitte plus ! Initialement, c’était les 1969 Club ! C’est vraiment du rock avec des titres très puissants, des mélodies voix bien entêtantes. Ils avaient fait une session live au conservatoire de Saint-Brieuc il y a quelque temps – là on s’est dit que c’était vraiment la grande classe !


Kcidy & Satellite Jockey

Difficile de n’en choisir que 5 alors on met ces deux-là dans le même panier – non pas parce que les deux groupes se ressemblent, mais parce qu’on les a rencontrés au même moment.
Kcidy nous a émerveillés à Bars en Trans, on suivait déjà ce qu’elle faisait avant. Son dernier album est vraiment incroyable – ces derniers temps, on n’a pas arrêté de le chanter.
Satellite Jockey pareil, on avait découvert leur premier album il y a deux ans et on a été bluffés par le dernier qui vient de sortir, « Le week-end ».
On a beaucoup de référence en commun avec ces deux groupes comme MGMT et les mélodies sixties ! Ils nous ont récemment accueillis lors de notre concert à Saint-Germain-Laval – ça a été une super rencontre, ils sont vraiment en or !


Pepper White

C’est le projet de notre pote Thomas Dayot, ancien Madcaps ! C’est Rennais, c’est la famille et c’est surtout très élégant ! L’album qu’il vient de sortir est super bien : plein de ballades folk et très classe. Un mélange entre Lou Reed, Devendra Banhart et les Madcaps !


« Sounds of Parade » de BOPS est disponible depuis le 25 février 2022 chez Le Cèpe Records.
En concert le 3 mars au Le Bateau Ivre (Tours) et le 12 mars à l’UBU (Rennes).


Retrouvez BOPS sur :
FacebookTwitterInstagramBandcamp