Bombay Show Pig – Bombay Show Pig

Duo indie-rock d’Amsterdam, après avoir sorti son premier album « Vulture/Provider » l’an dernier aux Pays-Bas, Bombay Show Pig s’apprête à dévoiler sa musique en France à la mi-avril avec un EP concentrant l’énergie du projet.

Bombay Show Pig - Bombay Show Pig

Sur six pistes, particulièrement entrainantes, les deux musiciens tous deux au chant avec Linda Van Leeuwen à la batterie et Mathias Janmaat à la guitare défendent un rock intense particulièrement enclin à une démonstration live.

De l’introductif et expéditif « Heart In A Headlock » nerveux comme un Blood Red Shoes, on arrive sur leur tube collaboratif avec leur homologue hollandais Jacco Gardner. « Get Lost In The Shuffle » nous offre un titre balancé entre le néo-psychédélisme pop de Jacco et le rock orageux, propre aux Bombay Show Pig pour un rendu aussi audacieux que particulièrement réussi.

Puis viennent les moments particulièrement tendres de cet EP destinés à nous montrer l’autre facette de Bombay Show Pig : deux pistes prenant des sentiers plus pop-rocks destinés aux cœurs moins torturés et aux festivaliers décontractés qui pourront notamment les découvrir prochainement au Printemps de Bourges.
Mon cœur balance entre ces deux pistes.

crédit : Anna van Kooijklein
crédit : Anna van Kooijklein

Il faut dire qu’entre la psych pop de « Timewaster », et ses passages à vide particulièrement agréables où l’on se retrouve seul avec Mathias au chant avant de reprendre de plus belle sur un titre plein de vie, et « Fingerprint » au chant partagé par ses deux musiciens pour trois minutes trente d’un pop rock planant et sans perturbation, on peut hésiter.

Après les accalmies, on ne pouvait pas compter sur une plus longue période sans rock pur et dur et « Sharp Like » est là pour ça !
Indie rock tranchant et particulièrement d’attaque, Mathias électrifie ses cordes à force de les frotter tandis que Linda déforme ses cymbales à force de les frapper. Bombay Show Pig durcit son jeu.

crédit : I Am Kat
crédit : I Am Kat

Confirmation enfin avec l’excellent « Start/Rewind », incisif avec ses riffs électro-électriques sur lesquels chante Mathias quand Linda joue la contre-mesure avec des passages plus doux accompagnés de quelques notes de piano. Un contraste qui tendra vers la fin du disque à s’harmoniser pour nous laisser sur des notes particulièrement positives à l’écoute de ce premier disque destiné au public francophone.

Avec son premier EP éponyme, Bombay Show Pig fait forte impression avec ses compositions toutes plus réussies les unes que les autres, dévoilant la complicité d’un duo résolument dans son époque et aux cœurs des grandes tendances de l’indie rock. À suivre de très près donc !

« Bombay Show Pig » de Bombay Show Pig, sortie le 15 avril 2013 chez Believe.

bombayshowpig.com
facebook.com/bombayshowpig

Partager cet article avec un ami