[LP] BEYRIES – Encounter

Pour son second album, l’artiste québécoise BEYRIES amplifie la dimension émotionnelle de son écriture en mettant ses poèmes existentiels au service d’une musique regardant tout autour d’elle, entre émerveillement et interrogation. Une succession de visions merveilleuses, aussi bien axées sur le partage que sur la focalisation interne.

« The weight lies on me / The white lies beneath / The weight lies on me », chante BEYRIES sur « Closely ». Comme si l’importance capitale de son second opus, « Encounter », était régulièrement confrontée au regard de l’autre, à son désir de voir la compositrice mettre en mots et en mélodies les anecdotes et contes ordinaires de chacune et chacun d’entre nous. Cette rencontre, elle la fait aussi bien avec elle-même, dans un processus de composition durant lequel elle a choisi la familiarité de l’outil artistique comme guide narratif, un piano familial entièrement restauré par ses soins. Elle regarde dans le miroir de son enfance et de son adolescence, scrute les passages initiatiques et épreuves régulières afin de donner naissance à l’objet d’un culte intime apte à résonner en nous sans commune mesure. Même au fil des genres qu’elle s’emploie à faire siens, BEYRIES s’expose aux délivrances des harmonies, aux surprises diurnes et nocturnes de l’inspiration, à l’émergence des idées et d’un verbe harmonique passionnant et addictif.

Lorsqu’elle multiplie sa voix, qu’elle invoque les choeurs pour mieux s’emparer des instruments qui les portent, la créatrice s’accorde des instants de contemplation qu’elle nous soumet peu à peu, sans jamais rien brusquer. Le disque allie l’amplitude de paysages ensoleillés et délicieux (« Keep It To Yourself ») à la douceur de l’amour en lutte avec le doute (« Out of Touch », « What We Have »). « Encounter » se remet constamment en question, lyriquement et structurellement ; loin d’être une oeuvre simple, sans pour autant sombrer dans la pesanteur d’une complexité qui ne ferait que lui nuire, il enchaîne accords et arrangements éperdûment ancrés dans une cohésion que ses onze chapitres aident à former le journal intime puis rapidement universel d’une femme libre, de ses envies autant que des obstacles qu’elle a dû affronter pour parvenir à cette indépendance. Ce qui lui permet d’orner son canevas de constats et de discours fédérateurs (« Graceless »), d’une violence sous-jacente et carnivore (« The Story of Eva ») ou encore d’une humilité confidente et éminemment respectable (« Anymore »). Ne se mettant jamais en position de force et conservant constamment une sagesse et une conscience accrues de ses forces et de ses faiblesses, BEYRIES signe un recueil de poésies tendres et sensibles, une collection d’odes à la délivrance et à l’apprentissage constant et éternel.

crédit : William Arcand

« Encounter » de BEYRIES est disponible depuis le 13 novembre 2020 chez Bonsound.


Retrouvez BEYRIES sur :
Site officielFacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami