[EP] Behring – Premier Arrondissement

Nouveau nom de la french pop, le quatuor Behring prend sa ville pour muse et puise dans ses nuits parisiennes la lumière de compositions personnelles.

Behring - Premier arrondissement

Emmené par le séduisant Ulysse au chant, Behring signe, quelques mois après une session live inaugurale, « Premier Arrondissement », un EP délicieux aux nappes mélodiques et chorales douces et irradiantes, servies par des textes remarquables d’accroche et de sobriété.
Sur un premier contact radieux et léger en anglais, « Goodbye Sunshine », la musique des Parisiens se dévoile, harmonieuse et déjà irrésistible. C’est pourtant bien en français que Behring s’illustre avec le plus d’implication et de passion, et nous le prouve selon la règle de trois.

Dès « L’automne reprend ses droits », – piste décidément de saison -, Behring met ses riffs de guitare joués harmonieusement au service d’un chant élégamment désabusé. Fruit d’une belle dynamique d’ensemble, rythmé par les machines et ces séries d’accords magiques, nous nous prenons d’affection pour le quatuor et son refrain triplé de chœurs.

Entre la déclaration d’amour et l’exercice confirmé de séduction, « Je veux » est l’atout charme de ce premier EP. Déployant une suite d’accords et d’idées aussi plaisantes que manifestement assurées, Behring livre, avec tact et confiance, ses mots doux pour envoûter celle qui saura trouver oreille à ses charmes.

Tirant sa conclusion sur le plus lancinant « Sirènes », le projet lutte à son tour contre l’acte d’une séduction et signe un premier enregistrement studio prometteur, aux accords amples épousant des textes fins et adroits.

crédit : Baptistine B. Phototographies
crédit : Baptistine B. Phototographies

« Premier Arrondissement » de Behring est disponible depuis le 12 décembre 2015.


Retrouvez Behring sur :
FacebookSoundcloud

Partager cet article avec un ami