BATpointG – Juste une note

Livret accordéon et digipack trois volets pour BATpointG, comme cachet visuel ça ne pouvait pas mieux coller comme association pour son premier LP « Juste une note ».

BATpointG - Juste une note

Entre un rap français à la diction soignée de Baptiste Giuliano alias BATpointG et un accompagnement musical joué principalement en duo par deux multi-instrumentistes. Ici, le piano taquine l’accordéon autant que la batterie de Mr Tchack sur un « Juste une note » vibrant par l’originalité de ses associations.

« Juste une note » joue sur les notes et sur les rimes, s’amuse des abréviations comme autant des assonances, et raconte ces histoires où chaque souffle sert la description et où le silence sert la narration.

Plein d’audace, soignant chaque liaison, BATpointG épate par la justesse de ses mots aussi percutants que charmants, chantés avec la familiarité du chanteur populaire et l’aisance du rappeur contemporain.

crédit : Solène Patron

De cet album, on voulait en écouter juste une note comme ces curieux anonymes et l’on se trouve à l’écouter de bout en bout, de part en part, d’un bout à l’autre, à l’affût des rimes bien trouvées, des gesticulations de langages qui amusent, qui surprennent et qui marquent.

Notre homme à l’accordéon séduit par son aisance sur « Ta main ». Il nous offre sa vision du « Grand Paris » comme un Lorànt Deutsch musicien quand sur « Ile de France », le musicien dépeint la vie maussade dans sa banlieue parisienne, entre culte de l’apparence et pics de pollution.

BATpointG choisit en ouverture avec « CQFD » de s’amuser avec les abréviations pour livrer une critique moins directe des mass médias comme des grands groupes. Il la prolonge sur l’amer « Je joue » en posant des causes comme une bombe à retardement provoquée par notre société.

Ce qu’il faut dire, d’ailleurs, sur « Juste une note », c’est que Baptiste Giuliano réussit, avec un talent indéniable, à rebondir d’un sujet à l’autre, comme un poète joue avec les mots, comme quand sur « Basket », il collectionne les références au sport pour parler d’une relation vécue comme un match.

BATpointG

Sur dix titres, le projet parisien BATpointG nous mène en bateau-mouche pour nous laisser, au bout du périphérique, avec ses mots qui font mouche.

« Juste une note » de BATpointG est disponible depuis le 15 avril chez Postillons et Crachouillis Production.

batpointg.com
facebook.com/BATpointG.fanpage

Partager cet article avec un ami