[Spot] Bandit Bandit – EP

Au milieu d’un océan de sorties indépendantes, le jeune groupe français Bandit Bandit pourrait relativement passer inaperçu. Pourtant l’aplomb insolent, avec lequel Maëva et Hugo imposent sur cet EP vicieux leur rock sensuel à la masse sonore particulièrement grasse, interpelle instantanément et provoque tout sauf de l’indifférence.

Se payer le luxe de chanter en français les tourments du désir à travers un morceau aussi frontal que « Maux », appuyé par un mur du son grisant, un peu comme si Mademoiselle K se payait le luxe d’avoir en backing band le groupe stoner US Red Fang, est un parti-pris osé, mais pour le coup gagnant. Si Bandit Bandit fait preuve en permanence d’une sensualité provocante pour ne pas dire débordante, qui pourrait aisément en faire des alter egos de The Kills, le duo ne joue pas en permanence la carte de la démesure. Il est même capable d’accomplir de petits bijoux de minimalisme complice, sur fond de boîte à rythmes, autour d’une simple guitare et de leurs voix tel le délicieux « Never Know », le genre de petit miracle que nous n’entendions d’habitude que sur les albums d’Elysian Fields. Après un tel départ en fanfare, Bandit Bandit possède suffisamment d’arguments pour dépasser une étiquette sensationnelle qui leur pend au bout du nez, à condition de s’appuyer sur des compositions aussi solides que les envoûtants « Nyctalope » et « Pixel ».

« EP » de Bandit Bandit est disponible depuis le 11 octobre 2019 chez Ditto Music.


Retrouvez Bandit Bandit sur :
FacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami