[Clip] Anne Darban – Apparition disparition

La relation et le partage restent constamment fragiles et, ici, dessinés tout autour des traits esquissant les moments d’une existence rêvée et illusoire. Le nouveau clip d’Anne Darban transforme la simplicité du dessin en moments de vie essentiels et bouleversants.

Des illusions d’optique. Des personnages filiformes, imaginaires, que les actes relatés par la voix d’Anne Darban font tout d’abord briller, puis se fondre dans l’obscurité. Ici, les angles sont obtus, tels les âmes se disant violemment au revoir. On a longtemps cru qu’il serait possible d’aimer ; on s’est égaré en cours de route, dans les joies éphémères de jours symbiotiques. Les couleurs, vives, sont aussi fines que le liens sur le point d’être tranché. « Apparition disparition » : un tour de magie laissant augurer d’une vision affirmée du réel, mais destiné à noyer les sentiments dans l’illusoire, dans le vide, dans l’abîme.

Les animations d’Augustin Roy se confondent à la solitude musicale et lyrique d’Anne Darban ; de regards pesants en pas solitaires, de clignements en éclatements de palettes noyant les individualités, seul demeure l’éclat du soleil, œil éternel des actes les plus émouvants et éprouvants. Quand la neige, qui a refroidi le cœur, s’évapore, il ne demeure que la caresse brûlante et acide de l’isolement, du constat, du désir d’oublier. Ou de revivre, peut-être, plus fort. De ressusciter dans d’autres bras, sous d’autres cieux plus cléments.


Retrouvez Anne Darban sur :
FacebookTwitter

Partager cet article avec un ami