[EP] Alpha du Centaure – Le déséquilibre originel

Alpha du Centaure se pose là : entre la frénésie et la douceur, entre le chaos et la paix, entre la violence et la tendresse.

Le duo lyonnais revient cette année avec un nouvel EP qui, dans son cheminement instrumental, passe par autant d’états que de questionnements. C’est un disque à remous, jamais à remords, qui frappe par sa tension complexe, imprenable, imperturbable, inattendue entre toutes. Des riffs échevelés à la contemplation de sublimes abysses infinies, le plongeon dans la musique d’Alpha du Centaure se veut intense et à la destination incertaine à l’instar des presque neuf minutes de son titre d’ouverture. « Le déséquilibre originel » semble ainsi s’inscrire dans une boucle vertueuse où le calme côtoie la tempête, jusqu’à la folie. Dans ce remue-méninges de ses deux âmes perdues, l’auditeur se laisse porter, vagabonde dans les allées de cette expérience d’un post-rock qui se cherche, qui se questionne pour mieux se trouver dans ses moments d’accalmie salvateurs.

Ses deux membres centraux, Gaël et Cédric, tous deux guitaristes, définissent à l’unisson une trame narrative adepte des revirements de situation et empreinte aussi bien des silences que de fulgurances noires et corrosives. Stellaire dans ses périodes d’éclaircies, redoutable dans ses actes de défiance et de déraison, « Le déséquilibre originel » impose sans forcer, par la répétition – non par la répétitivité – une épopée post-instrumentale somme toute très inspirante. Au risque de se brûler les ailes parfois, à constamment nuancer son propos, Alpha du Centaure parvient à s’imposer dans ses instants décisifs, avec force et fracas.

« Le déséquilibre originel » d’Alpha du Centaure est disponible depuis le 30 novembre 2018 chez Pyrrhic Victory Recordings.


Retrouvez Alpha du Centaure sur :
FacebookBandcampSoundcloud

Partager cet article avec un ami